La tradition de la crèche

Y a pas que le sapin à Noël, y a les santons et le petit Jésus aussi !

Il semble que la crèche soit fort ancienne ; on accorde son invention à St François d’Assise qui fit représenter, dans une étable abandonnée, le jeu de la Nativité par des personnages et des animaux vivants. Avec la Révolution, l’usage naquit de faire une crèche dans chaque foyer…
La crèche authentique
Il s’agit d’une représentation idéale du village provençal avec ses santons, du provençal « santoun » signifiant « petit saint », qui se transmettent de père en fils, où chacun a sa place y compris les animaux domestiques. Le décor est une projection en deux parties, de la vie communautaire avec ses maisons, son puits, son four, l’eau du moulin, la neige, les pins, les oliviers et le ciel illuminé, sans oublier une étable avec l’enfant Jésus, la vierge Marie, Joseph, l’âne et le bœuf, l’étoile à queue de comète qui guidera plus tard les rois mages, et la foule qui vient leur rendre visite.
Les santons de Provence
Né à Marseille au 19e siècle entre les mains de Lagnel, le père des santonniers, le santon représente de multiples personnages populaires provençaux témoignant ainsi des traditions et métiers. Il existe encore une soixantaine de santonniers en région PACA, soutenus par le Prides Active Argile Provence, qui tient à perpétuer cette tradition artisanale. Le santon de Provence est une micro œuvre d’artiste, entièrement réalisé à la main en argile qui nécessite de 2 à 10 jours de travail selon le personnage. Pour s’informer sur les santonniers contacter le Prides.
En photo : santons contemporains peints par Véronique Dornier à Brantes (Vaucluse).
Le santon s’expose
Il faut profiter des fêtes pour aller visiter le Musée du Santon et des Traditions de Provence, qui met en scène 60 crèches, avec des scènes de Pagnol présentant plus de 2000 personnages et automates, des pièces anciennes et récentes, en terre cuite, en terre crue, en mie de pain, en cire, et des œuvres de plus de 95 santonniers de toute la Provence. Place de la Colonne à Fontaine de Vaucluse. Tél. : 04 90 20 20 83.À retenir également : les foires aux santons historiques en Provence comme à Marseille, place Charles de Gaulle jusqu’au 31 décembre, à Aubagne, Cours Général de Gaulle ainsi qu’à Aix en Provence, avenue Victor Hugo, jusqu’au 3 janvier, ainsi que le 23e Salon des Santonniers à Carpentras 24 décembre 2009, avec des ateliers de démonstrations de savoir-faire, des ateliers créatifs pour les enfants, des projections de reportages sur les traditions calendales et des chants de Noël provençaux. Chapelle du Collège : 04 90 63 00 78. Office du tourisme de Carpentras
La route des crèches
Pendant les fêtes, la Provence « montre » ses crèches. Carpentras organise un circuit commenté en bus vers les villages du Comtat Venaissin. Office du Tourisme : 04 90 63 00 78. Pernes les Fontaines nous conduit sur le chemin des crèches à la Maison Fléchier, au musée du Costume Comtadin, à l’église des Valayans, jusqu’au samedi 6 février 2010. À voir encore la crèche de l’Église Notre Dame de Nazareth à partir du 20 décembre de 9h30 à 18h tous les jours. Office du Tourisme : 04 90 61 31 04. Et plein d’autres crèches à découvir avec des yeux d’enfants dans les églises de la région : à Grambois, Saint-Saturnin les Avignon, Carpentras, Beaumes de venise, Avignon, Sault, Valréas… Plus d’informations sur le site du CDT Vaucluse en Provence.