Envie de bague…s !

Pas utile, futile. Tellement féminin! Et j’ai plein de bonnes raison de me les offrir…

Délicieux clin d’œil à la séduction, la bague est plus qu’un bijou, tantôt il est synonyme de liberté lorsque je me fais plaisir sur un coup de tête (et une belle prime), que j’ai un gros chagrin et besoin de me faire du bien (ça me défoule), tantôt il est signe d’amour ponctuant les événements de la vie (en cadeau de fiançailles, d’anniversaire ou pour marquer l’arrivée de bébé). Et au fil du temps, la bague (ou plutôt ma petite collection de bagues) raconte mon histoire et résonne de bons souvenirs qui scintillent à mes doigts.
Justement aujourd’hui c’est mon anniversaire…
Vous comprendrez que je craque totalement pour la nouvelle bague « Possession Entrelacée » du joaillier Piaget, un jeu d’anneaux en or rose ou en or gris qui s’entrecroisent, chahutent et se frôlent, virevoltent en toute liberté pour mieux s’enlacer, unis à jamais, comme avec toi Chéri Chéri. Version porte-bonheur (et porte-monnaie), elle s’illumine d’un diamant serti dans une étoile étincellante. Et bien oui j'en ai envie !
Lire également La bague, toute une histoire, dont les Poulettes raffolent et découvrir la bague végétale sertie d'un bonzaï !