Je suis anxieux/se

avatar

le 23 janvier 2012

Je prends soin de moi


© D.R.

le stress génère chez certaines personnes des troubles allant de l’anxiété aux phobies et TOC, qui peuvent être évités et soignés de façons naturelles, pour la plupart…

Je suis anxieux, troublé, phobique… Ce phénomène s’explique notamment par le contexte économique de plus en plus incertain, l’accélération du rythme de vie, due, en partie aux mutations technologiques, ainsi que la détérioration de l’environnement,
phobique
et cette évolution inexorable de la société a des répercussions sur la population, engendrant des tensions de plus en plus difficiles à surmonter, de façon plus ou moins intense selon les individus.

Kesako l’anxiété ?
Cette anxiété va du « simple » réveil au milieu de la nuit la gorge nouée sans savoir pourquoi à la panique rien qu’à l’idée de se retrouver dans un lieu public ou même de prendre le volant…

« L’important est de ne pas alimenter la peur… de devenir maître plutôt que victime. »
Dr Edmund J. Bourne.

L’anxiété peut dissimuler un problème d’agoraphobie, de phobies spécifiques, de trouble obsessionnel compulsif, de trouble anxieux généralisé, et cette anxiété empoisonne le quotidien des personnes concernées les empêchant de mener une vie « normale ».

Comment s’en sortir ?
L’idéal est de consulter un psychologue comportementaliste et cognitif, comme Valérie Gélinas qui intervient notamment à l’École des Parents à Paris 11e. En effet, le psychologue peut aider à résoudre ce problème en quelques séances. La thérapie est assez rapide, car elle tape dans le vif du sujet. Ainsi, « vous ne pouvez plus descendre à la cave chercher une bonne bouteille de vin à cause des –éventuelles- araignées qui vont jusqu’à envahir vos rêves… On fait la séance à la cave ! »stress phobie
De même les médecines douces participent à la guérison de ces problèmes, désamorcent le trop plein de stress et tensions générant ces troubles : relaxation, yoga, massage bien-êtrephytothérapie, aromathérapie, Fleurs de Bach (Élixir de Bach « Peurs »), alicaments…

BON PLAN, Suivez le guide…
Comme on n’a pas toujours l’opportunité ou la volonté de consulter un spécialiste, on peut déjà essayer de s’en sortir seul éclairé par le guide pratique et remarquablement bien fait, au point d’en être à sa 5e édition depuis 21 ans : « Manuel du phobique et de l’anxieux » d’Edmund J. Bourne, docteur en psychologie à l’Université de Chicago et psychothérapeute spécialisé dans le traitement de l’anxiété, des phobies et des troubles liés au stress.
Pour le Dr Bourne, « L’important est de ne pas alimenter la peur… de ne pas s’attarder dessus, de ne pas lui fournir de carburant, mais plutôt se s’entraîner à rediriger son attention vers un autre objet, n’importe lequel pourvu qu’il permette de se sentir mieux… Ne pas se complaire dedans, devenir maître plutôt que victime. »
Ainsi, dans ce pavé de 440 pages (lisibles par un néophyte comme moi), on peut identifier son mal-être et
suivre les « traitements » appropriés allant des thérapies douces aux médicaments (indiqués pour en parler ensuite avec son médecin traitant). Pour y arriver le Dr Bourne propose de suivre des « scénarios » et met en garde contre les écueils à éviter. Il apprend surtout à s’affirmer. Il insiste particulièrement sur la relaxation et le bien-être physique partant du principe que « les stratégies et les techniques présentées dans les chapitres sur la relaxation, l’exercice physique et l’alimentation constituent le fondement indispensable sur lequel reposent les autres techniques détaillées dans ce manuel d’exercices ».
Ce guide, rédigé de façon limpide et concise, avec des tests et QCM à faire, se veut rassurant et très motivant. En le lisant, on a l’impression que le Docteur n’est pas loin. Ça aide !

> BON PLAN : Sans être « atteint » d’une pathologie, on devrait déjà s’appliquer systématiquement les principes de « l’estime de soi » (page 289) pour bien s’ancrer dans la vie et à ce propose j’aime particulièrement les « 50 activités pour s’auto-materner » (pages 301-302), un bon scénario à appliquer dès le plus jeune âge (à nos enfants) pour se sentir bien !

LIRE Les aliments qui soulagent l’anxiété à paraître demain…

• Plus d’informations auprès de l’Association française des troubles anxieux : www.afta-anxiete.org
• À lire : « Manuel du phobique et de l’anxieux », 25 €, Éditions Eyrolles. En librairie, www.editions-eyrolles.com
• Valérie Gélinas reçoit sur rendez-vous à son cabinet : 97 avenue Charles de Gaulle, Neuilly. Tél. : 01 47 47 82 55.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

3 commentaires

  1. avatar marcella
    Lundi 23 janvier 2012 à 9:52

    article très intéressant et stimulant !

  2. avatar marcia bénitah
    Lundi 23 janvier 2012 à 20:20

    Bonjour, je traite de tout ça tous les jours avec une technique très puissante qui s’appelle TIPI (Technique d’Identification sensorielle des Peurs Inconscientes). Leur site http://www.tipi.fr vous donnera des infos et des adresses de praticiens dans toute la France. 1 à 2 séances suffisent.
    Si cela vous intéresse, je donne des conférences sur Tipi (la prochaine aura lieu le 16 février à 19h15 à Paris (métro Pigalle). bonne soirée et vivent les femmes qui se sentent bien. Bonne soirée

  3. avatar simon
    Dimanche 29 janvier 2012 à 18:37

    Les thérapies comportementales et cognitives sont rapides et efficaces et elles ont l’avantage d’être pratiquées par des gens sensibles, compétents et diplômés – dont Valérie Gélinas-Wolf est un parfait exemple. Je ne peux que me louer de son traitement.Grâce à elle ma phobie de l’avion a totalement disparue.

Laissez un commentaire