Les restaurants bio

avatar

le 5 octobre 2012

Je me nourris bien


© D.R.

Pour me sentir carrément bien, je privilégie les tables bio où je re-découvre les saveurs authentiques…

On est tous à chercher à mieux prendre soin de soi, à virer « bio » le plus possible, tant que c’est accessible et pas trop onéreux. Alors c’est bon, on a intégré les produits de consommation alimentaire et les

restaurant bio

Conviviale, la table d’hôtes Au Pain Quotidien, chaîne de restauration bio implantée à Paris, Lille, Nice, Aix-en-Provence, Bruxelles…

produits de beauté, mais pas encore les restaurants. Pourtant le phénomène bio touche la restauration aussi, notamment en la Capitale, apprend-on dans le magazine en ligne de la filière bio « Bio-Marché.info ». Une « bonne  »  chose pour nous consommateurs !

Le cahier des charges des restaurants bio  :
Attention, « restaurant bio » ne signifie pas que ce soit systématiquement un restaurant végétarien, il y en a aussi, mais dans la plupart on y mange de tout pourvu que ce soit issu de l’agriculture biologique.
Rassurant, un nouveau cahier des charges entre en vigueur le 1er octobre 2012 pour clarifier l’offre bio des restaurants français. Les restaurateurs engagés doivent désormais utiliser une à plusieurs denrées comme le pain ou plusieurs ingrédients issus de l’Agriculture Biologique.
Ils doivent offrir des plats biologiques, c’est–à-dire contenant au moins 95 % de son poids d’ingrédients biologiques. L’ajout d’additifs suit le cahier des charges européen, et le « menu biologique » doit être constitué uniquement de plats biologiques.
Enfin, l’ensemble des plats et des boissons doivent être biologiques, avec une tolérance de 5 % du plat non biologique et uniquement si cet ingrédient n’est pas disponible en AB. Certaines boissons spiritueuses ou gazéifiées sont aussi acceptées si elles ne sont pas disponibles en AB et à condition d’être clairement indiquées comme telles sur la carte. Ceci étant dit… À table !

Mes adresses préférées
de resto bio à Paris

> La chaîne « Le Pain Quotidien » présente à Paris (7 adresses) mais également à Lille, Nice, Aix-en-Provence, chez nos voisins belges, etc, offre un choix –presque- complètement bio, sinon naturel. On y fait table commune sur une longue table en bois recyclée (pas d’arbre abattu en plus), partage le pain et les confitures « maison », le brunch servi à table (23 €), l’huile d’olive naturelle… J’AIME donner rendez-vous Au Pain Quotidien de la rue des Archives, Paris 3e à mes copines pour prendre le petit-déjeuner ou une tartine à déjeuner. Ça me fait l’effet d’être en «voyage» en province, relaxant.

> Au Bioboa, Organic food café on se régale de viande bovine biologique française provenant du Domaine de la Cistre, de Laguiole et de l’Aubrac, alors là manger un Burger « maison », d’accord, également proposé au poulet fermier biologique, servis dan un buns boulanger brioché bio et garni selon les semaines d’un Comté AOC, d’un chèvre frais, de mozzarella ou de bacon croustillant (16 €).

restaurant bio

Branché « bobo » le Bioboa, Organic food café, où l’on peut consommer sans modération le Burger « maison » à la bonne viande de l’Aubrac ou le Vegetarian Burger

Maintenant pour les copines végétariennes, il y a aussi le Veggie Burger (15 €) ! L’hiver, je me réchauffe du bon potage du jour (7 €) et d’œufs « mayo maison » (6 €)… Le décor est design branché, plein de couleurs, on s’y sent bien !

> « Le Bio d’Adam et Ève », restaurant ouvert par Caroline Séguret en 2011, une passionnée d’alimentation biologique, ex-responsable des achats chez Naturalia, situé derrière le quartier des Halles, un peu mouvementé par les travaux en ce moment. Ici on mange sain, éthique et pratique, à commencer par du bon pain bio. Dans cette cantine/vente à emporter 100 % bio, Caroline met en avant les produits de petits producteurs, et l’on peut snacker à toute heure dans son espace agréable de 80 m2. La cuisine est faite sur place, sans gluten et les laits végétaux se substituent au lait de vache, tout comme le sirop d’agave au sucre. Pour les plats chauds, on remplit soi-même son assiette avant de la peser (3 € les 100 g), avec au menu par exemple : hachis Parmentier végétal au seitan, nouilles de mer, ou poulet à la coriandre,

restaurants bio

Des produits bio de chez nous à savourer et à emporter à la maison, dans les restaurants : Le Bio d’Adam et Ève et Le Local Bio

un yaourt fermier artisanal ou une crème au chocolat 100% végétale à déguster avec un jus de fruits frais ou un délicieux lait d’amande cru fait sur place.

> Dans le 10e arrondissement, on va Au Local Bio pour prendre son petit café matinal évidemment bio et équitable, on y revient déjeuner d’une tarte salée salade préparée le jour même à partir de produits exclusivement certifiés AB et le mercredi matin, on vient y faire son petit marché de fruits et légumes bio, mais également d’œufs frais et de pain de campagne, pain complet ou pain à l’épeautre. Comme un petit air de « vieux Paris », authentique !

> Nanashi développe un art de vivre métissé franco-japonais entre la rue de Paradis et la rue Charlot, deux adresses où il fait bon déjeuner soit en terrasse aux beaux jours, soit en salle ambiance zennnnnn. La chef japonaise Naori Kendo prépare chaque jour un « bento parisien » accompagné d’un jus de fruit fraîchement pressé, d’un vin bio, de saké ou de whisky japonais pour 16 €. J’AIME particulièrement le cake matcha, riche en antioxydants (5,50 €), que je m’autorise en plus de temps en temps. Pour le reste, des céréales et produits laitiers aux œufs et fruits et légumes, tout est bio, excepté la viande et le poisson. C’est très branché comme endroit, tendance « bobo ».

restaurant bio

Esprit zen chez Nanashi ou ambiance Sud-africaine chez MyFoodBio selon l’état dans lequel j’ère

> My Food Bio à Montreuil, limitrophe de Paris, ville réputée pour avoir ouvert le premier supermarché bio, Les Nouveaux Robinsons, Kobus Botha a ouvert un bar bio tendance ranch d’Afrique du Sud avec tables en bois, sculptures d’animaux jusque sur la table, rythmes africains et vins d’Afrique du Sud. Tout n’est pas forcément bio mais de  « bonne » origine comme la crème fraîche et le beurre d’Isigny, le riz de Camargue ou le poulet fermier Label Rouge. À ne pas manquer le Bobotie, plat national sudaf’ de viande découpée, hachée et parfumée « maison » (12 €), ainsi que les gambas bio du Mozambique (17,50 €). Pour nos amis veggan, il y a une Vegetarian Plate et même un menu bio pour les enfants !

Ami/e lecteur/lectrice envoyez nous vos adresses (ci-dessous dans «Laissez un commentaire») pour enrichir notre carnet de savoureuses sorties, merci !

> Plus d’information sur la charte bio des restaurateurs auprès de l’Agence Bio, http://www.agencebio.org/ Tél. : au 01 48 70 48 39
• Le Pain Quotidien : à Paris au 18 rue des Archives, 18 place du Marché St-Honoré, 5, rue des Petits-Champs, 2 rue des petits-Carreaux, 25, rue de Varenne, 150, av. Victor-Hugo, et à Lille, Nice, Aix-en-Provence et Bruxelles, voir le site www.lepainquotidien.fr
• Le Bio d’Adam et Eve : 41, rue St Honoré, Paris 1er, www.lebiodadameteve.com
• Bioboa : 93, rue Montmartre, Paris 2e, 2e, www.bioboa.fr
• Le Local Bio : 54, rue de l’Aqueduc, Paris 10e, www.localbio.fr
• Nanashi : 31, rue de Paradis, Paris 10e, 57, rue Charlot, Paris 3e, et chez Bonpoint, 6, rue de Tournon, Paris 6e, http://nanashi.fr
• My Food Bio : 22, rue Robespierre, Montreuil, www.facebook.com/MyFoodBio
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire