Tendance, les implants fessiers

Nouvelle tendance esthétique en France, des fesses rebondies, arrondies, « à la brésilienne ».

La pose de prothèses de fesses est une intervention fréquente en Amérique du sud, en particulier au Brésil. En pleine explosion aux États-Unis avec le Syndrome Jennifer Lopez, cette intervention se fait de plus en plus courante en France obligeant les chirurgiens français à se former à cette nouvelle technique chirurgicale, tel le chirurgien plasticien Richard Abs, vice président du syndicat national de chirurgie plastique (SNCP), installé à Marseille qui forme ses confrères nationaux.

Pour qui ?
Encore tabou, contrairement aux implants mammaires, cette intervention permet de corriger des disgrâces du fessier après d’importants amaigrissements suite à des maladies ou simplement répondre à une demande esthétique en plein croissance, notamment pour les personnes ayant des fesses plates et souhaitant les remodeler.
Cette intervention fiable et ultra sécurisée séduit de plus en plus de patients, hommes femmes confondus, comme l’ensemble des nouvelles interventions chirurgicales de poses de prothèses corporelles (mollet, pectoraux, mammaires…)

C’est quoi une prothèse de fesse ?
Les implants de fesses sont souples, mais beaucoup plus résistants que les prothèses mammaires. Ils sont constitués d’un élastomère de silicone et de gel de silicone très cohésif qui ne bouge pas. L’implant s’insère dans le muscle grand fessier avec une minuscule cicatrice verticale dans le pli des fesses, qui sera couverte par le slip ou le string. L’implant est placé seulement dans la moitié supérieure des fesses. Le volume moyen des prothèses de fesses est de 250 à 350 g. Il s’agit en l’occurrence d’implant Silimed, n°1 en Amérique Latine et 3e dans le classement mondial de ce segment. Chaque pièce fabriquée port son numéro de série, garantissant de la sorte 100% de sécurité quant à la traçabilité du produit depuis sa confection. Le modèle Glutéo Quartz S. qui possède une superficie lisse et opaque est rempli au moyen du gel Bio design et sa base est ovale, à deux projections, haute et basse (volumes de 200cc à 500cc).

Ça fait mal ?
L’intervention d’environ 1h se pratique sous anesthésie générale ou péridurale et une sédation douce, l’anesthésie durant près de 2h. La durée moyenne d’hospitalisation est de 3 jours, en position immobile sur le ventre ou sur le coté durant cette période, pendant laquelle on peut se soulager avec des antalgiques pendant 48h. On peut s’assoir au bout de 24h, certaines marchent 2h après l’intervention. Le premier pansement est refait au bout de 24h. Il faut compter 20 jours au minimum pour repasser aux activités journalières normales et 3 mois pour se remettre à la pratique de sports sollicitant les muscles fessiers.
Il est possible d’avoir une grossesse après des prothèses de fesses. Elle est déconseillée dans la première année suivant l’intervention.

Combien ?
Cette intervention esthétique d’environ 5000 € n’est pas prise en charge par la sécurité sociale. La patiente supporte tout les frais (hospitalisation, honoraires, frais de bloc opératoire).

En attendant que je me décide à passer à l’acte, je peux toujours faire 10 minutes d’exercice chaque matin pour avoir des fesses de Vénus, c’est pas cher et ça fait du bien !

Informations sur l’intervention au cabinet du DR Richard Abs : Tél. : 04.91.76.14.60. Voir le site :www.abs-esthétique.com
Et sur les prothèses, voir le site : www.aspide.com
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

commentaire

  1. avatar meryannotte
    Vendredi 9 juillet 2010 à 5:56

    Many thanks.

Laissez un commentaire