3exercices de bien-être

avatar

le 2 décembre 2010

Je prends soin de moi


© Joyce Benoist

Il ne s’agit pas d’exercice de gym mais d’entretien physique et donc moral, pour assurer tout l’hiver, que je sois sportif ou non.

Pas toujours facile de péter la forme alors que l’on manque de lumière et de chaleur ! Il est donc essentiel que je me chouchoute, que je prenne soin de mon petit corps et donc de mon moral. Allez 3 exercices clés pour bien vivre ma journée en dépit des tensions, stress, course contre la montre, itou.

1, 2, 3 exercices

1. Stretching matinal
C’est fou comme en ce moment, je suis incapable de me lever quand sonne le réveil. Comme mon chat, j’ai besoin de m’étirer, de ronronner de bien-être ! Pour me sentir le corps souple et l’esprit détendu, je me lève bien et pratique quelques étirements dès le réveil qui m’évitent stress, raideur et blocage, si fréquents en hiver.
• Le réveil sonne, allongée dans le lit, je respire profondément via le diaphragme, ce qui oxygène mon corps entier et mon cerveau.
• Puis je m’étire, sollicitant chacun de mes petits muscles encore endormis afin de me préparer mentalement à attaquer ma journée d’enfer, sereinement.
• Ensuite, je rabats mes genoux vers la poitrine en tirant des deux mains. Puis, un genou l’un après l’autre, 5 fois de suite tranquillement.
• Je peux ensuite m’asseoir au bord du lit et faire une dizaine de petits mouvements circulaires et fluides de la nuque afin de l’assouplir.
• Toujours assise, j’étire les bras dans l’axe du corps, en essayant d’aller toucher le plafond avec mes mains, tout en inspirant et en soufflant longuement, 5 fois.
• Maintenant, OK je peux me lever, fin prête à aborder ma journée bien remplie.
Conseil. Au quotidien, le stretching est l’astuce n°1 pour atténuer stress et tensions qui s’abattent sur mon corps.
Et puis les frimas ça donne une faim de loup ! Essentiel pour carburer, le petit-déjeuner avec 1 kiwi, riche en vitamine C, et des céréales avec du lait et du miel, source de vitamines et minéraux.

2. Sieste flash
Pour rester performante jusqu’à la fin de la journée, je fais 5 minutes de sieste après le déjeuner. Vite faite, bien faite (et c’est tout un art !), afin de reprendre ensuite mes occupations avec une pêche d’enfer !
• Je m’installe, semi allongée dans mon fauteuil inclinable, la tête et le torse penchés (si je n’ai pas de problème de cervicales), les jambes légèrement écartées, les mains et les bras sur les genoux, totalement relâchée, ou tout simplement assise la tête et les deux bras posés sur le bureau de manière à détendre les muscles du cou.
• Je ferme les yeux, ralentis progressivement la respiration et le rythme de mes pensées, décontracte mes muscles du cou, de la mâchoire, du dos, des bras et des jambes qui s’alourdissent favorisant ma descente vers le sommeil. Je sens alors mes yeux partir vers le haut, derrière les paupières fermées. Zzz…
• Je me réveille automatiquement ou via un réveil, commence par bouger les doigts, les mains, les orteils puis les pieds. J’inspire en étirant les bras et les jambes, puis l’ensemble du corps, je peux alors ouvrir les yeux, je fixe un point précis, et je souris.
Conseil. Bon et puis en rade de lumière, plutôt que de passer ma journée à bayer aux corneilles et de broyer du noir, pour booster mes neurones, j’installe une lampe de luminothérapie sur mon bureau. Je l’éteins juste au moment de la sieste. Maintenant pour voir la vie en rose même l’hiver, j’équipe ma maison dans les grandes largeurs aux couleurs de l’arc-en-ciel.

3. Mieux respirer
Lorsque je suis trop tendue, que j’étouffe, je fais la pause respiration. Muscler mon diaphragme et le muscle transverse des abdominaux renforce mon dos et m’aide à chasser stress et angoisses.
• Allongée sur le dos, jambes fléchies, tête légèrement basculée vers l’arrière, je respire une 20aine de fois en inspirant par le nez et en soufflant par la bouche longuement.
• Puis je vais faire travailler plus particulièrement le muscle transverse des abdominaux en expirant, sa contraction entraînant la rentrée du ventre, et c’est là sur la fin de l’expiration que l’air rencontre comme une résistance. Alors, je pince les lèvres et souffle bien jusqu’au bout comme si j’aspirais mon ventre. Je sens une contraction en profondeur et je souffle lentement.
• Je recommence ainsi 20 fois pour avoir un ventre béton et bazarder tensions et contrariétés, car au passage je nettoie mon ventre, en connexion avec mes émotions.
• À l’aise, je complique la chose en ajoutant une petite inspiration thoracique d’une seconde arrivée au bout de la contraction sans relâcher le transverse pour augmenter la contraction, la souffle en une seconde, tiens encore un peu et relâche.
Je me détends et me taille une solide ceinture abdominale qui me soulage le dos et me fait le ventre plat.
Conseil. À la pause de 10 h et 17h, je bois un thé vert riche en vitamine C avec un jus de citron (aseptisant) et une cuillère de miel (énergétique) à la châtaigne (adoucissante pour ma petite gorge fragile).

3 petits exercices très simples et tout terrain (maison, bureau) pour me sentir bien toujours et pour le pratiquer depuis des années, je vous recommande aussi de vous gaver des 8 aliments anti-blues… Pas le choix, hein !

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire