Yaourt pour tous

avatar

le 4 mai 2010

Je me nourris bien


© CNIEL et D.R.

Ce petit pot est un concentré de tous les macronutriments nécessaires à l’équilibre, quel que soit l’âge.

En France, on ne consomme en moyenne que 0,5 yaourt par jour. Or en consommant un yaourt par jour, on couvrirait mieux nos apports conseillés en calcium et profiterait des propriétés bénéfiques des ferments lactiques, informe le CNIEL, centre national interprofessionnel de l’économie laitière.

Tout bon, le yaourt
Le yaourt est un aliment peu calorique, naturellement pauvre en matière grasse, bien pourvu en nutriments essentiels, notamment en protéines, calcium, phosphore et vitamine B2, et il contient des ferments lactiques. Ainsi, un seul pot de yaourt couvre de 15 % à 20 % de l’apport nutritionnel conseillé en calcium mais n’apporte que 2 à 5 % d’un besoin énergétique moyen de 2200 Kcal. Pour un produit si léger, le yaourt possède également un pouvoir satiétogène, sans doute lié à sa teneur en protéines, intéressant pour limiter la progression du surpoids et de l’obésité. De plus, les ferments lactiques qu’il contient favorisent la digestion du lactose. Et l’utilisation d’une souche de bifide spécifique dans certains laits fermentés leur confère aussi un effet intéressant sur le transit et le traitement de certains troubles fonctionnels intestinaux. Peu d’aliments comme le yaourt apportent à la fois des protéines, des lipides et des glucides, dans des proportions aussi intéressantes. En effet, un pot de yaourt apporte en moyenne 5g de protéines pour seulement 1,2g de lipides, et selon qu’il soit nature, aromatisé ou aux fruits, il apporte de 5 à 18g en moyenne de glucides, ce qui est tout à fait raisonnable.

C’est pas que pour les enfants
Le yaourt séduit les enfants à condition d’en varier les goûts et les couleurs pour qu’il ne s’en lassent pas. Il est idéal pour l’adolescent en pleine croissance et soucieux de sa silhouette, il peut alors se consommer sous forme de yaourt à boire facile à emporter dans le sac de sport. À l’âge adulte, il convient parfaitement au déjeuner pris sur le pouce répondant tant à la notion de plaisir qu’à celle de l’équilibre alimentaire. Enfin, chez les séniors, il a toute sa place, apportant tous les nutriments nécessaires en une prise légère et digeste, mais riche en protéines et calcium, indispensable pour lutter contre l’ostéoporose.

Écologique le yaourt !
Vertueux pour notre santé, il tient à le devenir pour la planète aussi. En effet, la filière yaourts a pris des engagements environnementaux : réduire de 5% les volumes des emballages ménagers (ça fera ça de moins à trier) soit une réduction annuelle de 6500 tonnes par an, de 5% la consommation d’énergie soit 70 000 mégawatts économisés et de 7% la consommation d’eau soit un million de m3 par an, d’ici 2012.

Tendance le yaourt « maison »
Serait-ce par souci d’économie, volonté de consommer de manière plus éco-responsable ou tout simplement l’envie de manger des produits sains… Le yaourt fait-maison fait son grand retour en cuisine pour plus de plaisir et une meilleure santé. Mais quitte à le faire soi-même, fini le yaourt « blanc », et place aux délires gourmands. Il se prépare au lait de vache, de chèvre ou de brebis, au « lait » végétal de soja et s’apprécie sucré ou salé. C’est même la nouvelle tendance culinaire, pas très compliquée et pas chère du tout.
2 livres pour se régaler. Le dernier titre de la très jolie Collection de livre écrin « Yaourts » qui propose 40 recettes par Stephan Lagorce, et une version poche à emporter partout « Yaourts inratables », 100 recettes faciles, naturelles et gourmandes par Alix Lelief-Delcourt.
La yaourtière. Et pour celles qui n’ont pas hérité de la yaourtière orange des années 70 de leur grand-mère, il y a toujours la possibilité de les préparer à la Cocotte-Minute ou au bain-marie au four, ou encore au cuit-vapeur, ou revenir justement à la yaourtière version 2010, la Yogurteo de Moulinex avec laquelle je prépare 15 heures à l’avance 7 pots de 140ml chacun pour combler les appétits. Pratique les pots ont un indicateur de date.
Et la levure. Pour obtenir des yaourts à la texture ferme, mieux vaut ajouter au lait entier des ferments lactiques, disponibles en sachets chez l’expert de la levure, la bonne vieille maison Alsa qui nous assiste en cuisine depuis 100 ans. Avec un sachet, on peut faire jusqu’à 32 pots de yaourts et les conserver au frigo 7 jours.

Lire également Tout savoir sur le lait.

• Pour plus d’informations sur les produits laitiers, contacter le CNIEL, centre national interprofessionnel de l’économie laitière, voir le site : www.cniel.com
• « Yaourts inratables », par Alix Lelief-Delcourt, 5,90 €, Leduc.s Éditions.
• « Yaourts » par Stephan Lagorce, 6,90 €, Éditions Hachette Pratique.
2 livres en librairie.
• Yaourtière Yogurteo, 49,49 €, Moulinex. Tél. : 0974 501 014.
• Levure Alsa en rayon au supermarché.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire