La parade aux aphtes

L’acide hyaluronique pour palier les dégâts des aliments aphtogènes.

L’aphte demeure un grand mystère pour le corps médical (et le mien alors !). Cette lésion inflammatoire de la muqueuse buccale toucherait un Français sur 5. Elle s’avère plus ou moins douloureuse mais devient intolérable passé le centimètre de diamètre.

D’où ça sort ?
Si l’origine de l’aphte reste inconnue, on observe qu’il peut être provoqué par un état de fatigue et de stress, les changements hormonaux (règles, ménopause), une carence en fer et en vitamines, les maladies inflammatoires de l’intestin, les infections, et donc par les traitements médicamenteux à base d’anti-inflammatoires (aspirine, ibuprofène), ainsi que les antihypertenseur, antidépresseurs et tranquillisants et substituts nicotinique. N’oublions pas dans la liste des causes, une mauvaise hygiène buccale tout simplement (brossage de rigueur) ou un appareil dentaire qui fragilise la muqueuse. Et c’est lorsque qu’on se met à table qu’on en pâtit le plus. En effet, certains aliments sont « aphtogènes » tels que les fruits secs (noix), les fraises, ananas et agrumes, les crustacés, le gruyère, le chocolat, les tomates, la peau des fruits et les aliments épicés. Dommage de s’en priver !

1 solution
Lancée il y a plus d’un an et dores et déjà recommandée par les dentistes, la solution sans alcool et sans antiseptique « Bloxaphte » à base d’acide hyaluronique constitue un véritable pansement qui adhère à la lésion et la protège, sans piquer (génial pour les enfants à partir de 30 mois, et les femmes enceintes), réduit rapidement la sensation de douleur et favorise la guérison de l’aphte. Autre intérêt, Bloxaphte est sans sucre, biocompatible (même pH que la salive) et respecte la flore buccale.
3 versions

Un spray adulte (9€ en 15ml), un Gel Junior (9€ en tube de 10ml) et en bain de bouche pour favoriser une action préventive sur toute la cavité buccale en cas d’aphtes récurrents pour enfant et adulte (9 € en 100 ml).

Laboratoire Chauvin OTC, Bausch & Lomb, disponible en pharmacie. Pour en savoir plus sur cette pathologie, il y a même un site dédié Bloxaphte.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

2 commentaires

  1. avatar Mutuelle
    Mercredi 3 mars 2010 à 17:31

    Très bien fait ce blog, et merci à toi pour ces infos intéressantes

  2. avatar marc
    Mercredi 4 août 2010 à 10:07

    Très intéressant!! On peut aussi éviter de manger du gruyère, des noix, des crustacés ou d’autres aliments qui contiennent du gluten. Il y a d’ailleurs un article très intéressant sur le sujet que vous pourrez consulter via l’adresse: blog.mutuelle-assur.com/comment-lutter-contre-les-aphtes-.aspx et qui s’intitule « Comment lutter contre les aphtes? ».

Laissez un commentaire