Tendance, le fait-main

avatar

le 10 avril 2010

J'en ai trop envie


© D.R.

Je tricote, crochète, bricole et décore à tout va. De mes propres mains !

Les loisirs créatifs ont le vent en poupe depuis quelques années. C’est la passion de 6 millions de Français et pas seulement de bonne maman. La preuve Julia Roberts tricote entre deux scènes.

L’art de la survie
Force est de constater que ces derniers temps, le fait-main prend des allures de véritable art de vivre et même d’art de la survie. Il faut dire qu’en ces temps de crise fleurissent le système D, la « bidouille » et la « débrouille ». 45 % des Français déclaraient fin 2008 vouloir fabriquer eux-mêmes certains produits. Les loisirs créatifs ont toutes les vertus : enfiler des perles comme des mailles, broder un coussin, poncer un meuble acheté en broc, coudre une sacoche en tissus recyclés ou customiser le jeans de mon ado, demande une concentration qui éloigne des soucis quotidiens, apporte le calme et la sérénité, et la satisfaction du travail bien fait et unique. Y en a marre de retrouver mes étagères et mes cadres chez les voisins. Envie de me démarquer ! Non seulement le résultat est gratifiant, mais le temps qu’on y a passé on n’est pas sorti (vise un peu l’économie !), on a partagé de bons moments avec Jules, les enfants ou la copine (qu’est-ce qu’on a rit quand t’as monté la poche à l’envers !). Et puis, sait-on jamais ça peut créer des vocations…

Made @ home
Oui, c’est le grand retour du « hand made » ! Ça a commencé avec l’engouement pour la cuisine, il ne s’est jamais vendu autant de livres de cuisine que ces dix dernières années. Comme on a envie de faire son

« Pourquoi avoir la même décoration que son voisin ? On a envie d’objets déco 100% uniques et 100% faits main à des prix accessibles » observe Isabelle Saladin.

pain et ses yaourts, on a envie de réaliser soi-même le doudou de bébé à naître, les cadres photos de la famille, le pouf et plaid dans lesquels se lover le soir, et même les bijoux… Et mine de rien le fait-main s’avère être un laboratoire d’expériences très personnelles d’où peuvent germer des idées qui peuvent allez loin… jusque sur la toile aujourd’hui !
C’est ainsi qu’est né le site de la décoration fait-main Art DV-My Art de Vivre lancé par une passionnée de décoration, Isabelle Saladin, qui ouvre son espace aux amateurs passionnés… et pas que des mous du cerveau je vous prie de voir ! On y remarque ainsi Spooky Shades (en photo) qui donne de l’esprit numérico-ba’rock aux lampes, ou Sonia qui détourne ses jeux d’enfants à coup d’aiguilles et de scie sauteuse en coussin Morpion.
Sur Art DV-My Art de Vivre «tout est mis en œuvre pour que les créateurs amateurs puissent vendre en toute sérénité avec 4 formules d’adhésion de 12 à 28 € par an, avec la possibilité de déposer quatre créations simultanément, de mettre en ligne leur biographie pour créer un lien plus étroit avec l’acheteur, une bonne façon de faire connaître son travail et d’arrondir ses fins de mois en vendant ses créations.»

C’est comme si j’l’avais fait !
Bon et si j’ai deux mains gauches ou pas le temps de me faire plaisir, mais que le cœur y est, je peux toujours me rabattre sur les objets fait-main de jeunes créateurs.
Ma sélection (de haut en bas et de gauche à droite) :
Collier en dentelle prune « Hawa », travaillé à l’aiguille fine par des femmes d’Anatolie avec un fil de soie et de coton réhaussé de perles, 44,80 € en vente sur le site Karawan (www.karawan.fr).
Chaussons de bébé « Mine de rien » tricotés en coton bio et agrémenté de jolis papillons en liberty, existe en gris, fushia, rose pâle et écru, 39 €, Maloup. Tél. : 01 45 56 07 58 (www.maloup.fr).
Objets décoratifs en crochet de coton « Mix Strip » de la jeune créatrice Anne-Claire Petit : ballon de football Coupe du Monde 2010 en noir ou rouge, 67 €, ours Teddy, 39 €, tourne-disque rétro, 114 €, vase tulipes en crochet de coton biologique, 65 € en 23 cm et plaid XL crochet de coton biologique, 489 € en 140 x 180 cm (www.anneclairepetit.nl).
Pouf Pull tricot « Sweet 40 » à housse de coton tricoté amovible, rembourré de polystyrène, design de Paolo Navone (tiens un homme au tricot ! on le trouve où…l’homme qui tricote ?) pour Gervasoni, 572 €, chez Autour d’Un Canapé : 89 Bld de Sébastopol, Paris 2e. Tél. : 01 40 26 12 89.

Fan de loisirs créatifs, je lis également Le Street tricot, ce nouvel art urbain lancé par la copine Soso, ainsi que Les mamies tricot qui tricotent des bonnets pour celles qui ne savent pas le faire elles-mêmes, et aussi Sports d’aiguilles pour les championnes qui s’entraînent à battre le record de nombre de points mousse en 3 minutes, top chrono !

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire