L’anglais dès 12 mois

avatar

le 18 janvier 2010

Je chéris mes enfants


© D.R.

Une méthode structurée et innovante pour que bébé soit bilingue.

On le sait, l’apprentissage d’une langue est plus aisé quand on est enfant. Avant 3 ans, l’enfant est capable d’entendre, de reproduire et de mémoriser à la perfection les sons qu’une oreille adulte peine à distinguer. Et les enseignants reconnaissent que même enseignée en primaire, c’est déjà tard et plus si simple.
En réponse à la préoccupation grandissante des parents pour que leurs enfants parlent bien l’anglais, Caroline Benoit-Levy, Universitaire a fondé l’association Babylangues en 2008 à Bordeaux et s’est installé en septembre 2009 à Paris.

Atelier langue et jeux
Les activités proposées sous forme d’ateliers de six enfants maximum s’appuient sur une pédagogie active grâce à laquelle l’enfant est physiquement et émotionnellement sollicité, ouvrant la voie à une mémorisation profonde et efficace des structures langagières.
Images, musique, peinture, jeux, chansons, mimes constituent le contenu des séances, alternant moments calmes et stimulations multi-sensorielles pendant 45 minutes. Conçus comme un spectacle, les ateliers sont construits en fonction de la capacité d’attention des enfants : on commencera par des chansons douces, des comptines que les enfants mémorisent très rapidement, des manipulations d’objets, puis viennent les mimes, les jeux et enfin les activités plus physiques comme les danses et les rondes.

Les ateliers Babylangues ont lieu dans le 16e arrondissement et au Centre de Danse du Marais, et peuvent se déplacer à domicile, proposant jusqu’au babysitting en anglais. Good idea !

Babylangues : 19 rue Pavée, Paris 4e. Tél. : 01 83 06 60 08.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

commentaire

  1. avatar Dino e Lucia
    Jeudi 28 janvier 2010 à 18:55

    J’ai le souvenirs d’une de mes petites cousines qui à 2 ans passait de l’anglais au français avec une dextérité déconcertante. Je crois donc en ces méthodes :)

Laissez un commentaire