28% Bio

Le bio sème le trouble dans nos esprits !

Alimentaires, ménagers, cosmétiques, etc, les produits Bio ont envahi les rayons des grandes surfaces. Nous sommes même près d’1 Française sur 3 à utiliser un produit cosmétique Bio, soit 28 %. Pourtant, derrière ce terme très en vogue, les perceptions restent floues, révèle une enquête menée par Cegma Topo quant aux croyances et pratiques des Françaises en matière de cosmétiques Bio. Les Françaises témoignent de leur confiance dans les cosmétiques Bio en utilisant le plus souvent des produits dédiés au visage. L’argument « Sans produit chimique » les a séduit avant tout. Les trois-quarts des Françaises ont à l’esprit qu’un produit de beauté Bio est composé à 95% d’ingrédients issus de l’Agriculture Biologique. Mais derrière cette notion « scolaire », les Françaises s’emmêlent parfois : une confusion assez marquée existe entre produits naturels (huiles essentielles, huiles d’Argan…) et produits Bio !
Le seul élément garantissant le caractère Bio d’un produit, son label, n’est reconnu comme tel que par 52,9% des utilisatrices. Les non-utilisatrices de cosmétiques Bio identifient, quant à elles, en premier lieu les produits Bio grâce au packaging, à l’emballage.

« Un tiers des Françaises a intégré un produit Bio sur son étagère de salle de bains, mais un flou persiste encore autour des produits, de leur efficacité, des labels… »

Les labels sont des éléments importants de repérage pour les utilisatrices de cosmétiques Bio mais un amalgame est fait entre label et marque commercialisée. À terme, ce flou nuit à la crédibilité des labels, il y a donc un réel travail d’apprentissage à effectuer.

Prix et doute sur l’efficacité, principaux freins à l’achat
1 Française sur 3 peut être repoussée à l’achat d’un cosmétique Bio à cause du prix. Les Françaises ne sont pas prêtes à mettre plus de quelques euros supplémentaires pour l’achat d’un produit Bio par rapport à son équivalent non Bio. Toutefois, elles ne s’attendent pas à payer moins cher non plus, sinon la crédibilité du produit serait remise en cause. « Notre étude révèle qu’un tiers des Françaises a intégré un produit Bio sur son étagère de salle de bains mais un flou persiste encore autour des produits, de leur efficacité, des labels… Une française sur 4 n’achèterait pas certains cosmétiques Bio par méfiance sur l’efficacité du produit. Un doute à dissiper pour les acteurs de la filière Bio. » conclut Claire Certenais, Directrice de Clientèle Cegma Topo.

Petits mémo à l’attention des 28% de Françaises usagères du bio : Qu’est-ce que les 5 labels bio en cosmétique ? Les bonnes raisons d’adopter la cosmétique bio et encore En quoi la cosmétique bio est-elle mieux pour ma peau et ma beauté ?

Source : Cegma Topo, division études marketing du Topo Marketing Group (octobre 2009). Voir le site : www.cegma-topo.fr
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire