Infusion de nature

avatar

le 16 mars 2009

Je passe au vert


© S. de B.

Secrets et bienfaits des tisanes. Pas si « mémé » que ça !

La nature est un réservoir de bienfaits. Parmi les 500 000 plantes existant sur Terre, quelque 10 000 d’entre elles possèdent des propriétés médicinales. Une centaine font parties de l’héritage traditionnel et médical de tous les peuples. Elles soignent les affections les plus courantes : allergies, troubles digestifs, dermatologiques, circulatoires ou nerveux. Toutes joignent l’utile et l’agréable, le goût et la santé ! Mine de rien, ces infusions sont riches en vitamines notamment B1et B2, en minéraux et oligo-éléments, qui dans le cadre d’une consommation régulière, pourraient  éviter bien des carences. Et l’hiver est propice à sa consommation. Ça fait du bien par où ça passe.
L’art et la manière de préparer la tisane
En fait, le terme de tisane est un terme large qui englobe la technique de l’infusion et d’autres techniques traditionnelles, un peu plus complexes, comme la macération ou la décoction.
L’infusion est la façon la plus simple d’accommoder les feuilles et les fleurs pour obtenir remèdes et boissons fortifiantes ou calmantes. Elle se prépare comme le thé, en versant de l’eau frémissante sur les plantes. La durée d’infusion varie entre 5 à 10 minutes selon les plantes, avant filtrage.
Attention, les vertus médicinales de la plupart des plantes sont contenues dans leurs huiles essentielles, qui s’évaporent si l’on ne met pas de couvercle.
La décoction qui consiste à mettre les plantes dans l’eau froide puis à faire bouillir pendant plus ou moins longtemps selon les végétaux utilisés. Comme pour l’infusion, on filtre le mélange en fin de cuisson. Plus compliqué que l’infusion, ce mode de préparation permet cependant d’extraire davantage de principes actifs des plantes.
La macération qui consiste à maintenir en contact la plante avec de l’eau à température ambiante pendant une durée de 30 minutes à 4 heures.
Dans tous les cas, il est recommandé : de préparer les tisanes avec de l’eau faiblement minéralisée. de sucrer les tisanes avec du miel. Il renforce les saveurs, d’appliquer pour le dosage la règle : 2 grammes = une pincée = une tasse.
La juste quantité
Les tisanes les plus courantes peuvent être bues en quantité, mais certaines, riches en principes actifs, doivent être consommées avec modération. Pour toutes les plantes, il est indispensable de respecter les quantité à utiliser et la posologie, car les infusions ne sont pas dépourvues d’effets secondaires. En règle générale, vous pouvez consommer une à deux tisanes par jour, par plaisir ou par confort de vie. Une façon de limiter la consommation de thé ou de café, excitants. Les enfants peuvent en boire dès l’âge de un an pour soigner certaines affections bénignes.
Lire également Quelles tisanes de bien-être ?

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire