Triporteur ou mini vélo ?

avatar

le 6 avril 2009

Je m’active


© D.R.

Deux vélos à assistance électrique pour se faufiler en ville. Zen !

Mon premier ne prend pas de place, se fait oublier tant sur la route qu’à la maison, mon second m’apporte un top équilibre, je ne risque pas de verser sur la chaussée… Mon tout me permet de rouler cheveux au vent –même casqué les cheveux volent- à moindres frais.
Passe-partout le mini-vélo Mini Citta 7 vitesses à fourche télescopique suspendue que je range dans le coffre de la voiture et que je peux plier dans le RER (24 kg dont 5 kg de batterie), encore plus pratique maintenant qu’il bénéficie d’une assistance électrique qui me permet d’aller encore plus loin (de 35 à 55 km d’autonomie selon le relief) en étant moins fatigué et peu transpirant tout en pédalant à 25 km/h maximum (970 €, en jaune ou bleu, Velodoo).
Confortable, le triporteur Tricydoo homologué CE à 3 vitesses, d’un poids total de 30 kg est hyper stable dans les virages. Sa batterie (3,5 kg ) d’une autonomie de 25 à 40 km assistés électriquement me permet d’aller faire mes courses, supportant jusqu’à 35 kg de charge, comme de me balader le dimanche en famille même en campagne truffée de côtes, maintenant que je peux mettre le turbo sans m’échiner sang et eau. Il est équipé d’un éclairage avant et arrière avec un feu stop et un clignotant (1 550 €, Velodoo, distribué par Advanti. Tél. : 01 34 72 64 88.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire