Curatives, les épices ?

avatar

le 14 juillet 2009

Je me nourris bien


© La Cantinière

7 plantes alimentaires aux vertus médicinales. Élémentaires…

De mon jardin comme des Tropiques, fraîches ou sèches, les épices invitent le palais à un voyage des saveurs et des sens, à un plaisir gourmand qui rassasie tant l’âme et le corps qu’il soigne.
Dame Nature joue au Docteur
Il est prouvé scientifiquement que certaines épices ont des vertus curatives. 7 plantes aromatiques à avoir en cuisine pour se régaler en se faisant du bien…

L’anis, des plus aromatiques, stimule la digestion et l’appétit, soulage des ballonnements, inhibe légèrement les bactéries, facilite l’expectoration et calme la toux. Dans l’Antiquité, les Romains le servaient en biscuits en fin de repas.
Le basilic, très apprécié dans nos salades d’été a également des vertus digestives, anti-bactériennes et anti-virales. Il est encore réputé pour ses effets calmants en cas de nervosité, d’agitation et d’insomnie. Allez j’en rajoute dans la salade !
Le poivre, qu’il soit noir, blanc ou vert, stimule l’appétit et a digestion, inhibe les bactéries, soulage la douleur localement et fait baisser la fièvre, soulage les rhumes.
La cannelle, appréciée dans les desserts, est un remède traditionnel contre les problèmes digestifs style nausées, diarrhées et vomissements, agit sur les tensions musculaires et sur les symptômes liés aux affections virales telles que le rhume et la grippe, faisant notamment transpirer et descendre la fièvre. En bain de bouche elle soigne les gingivites. Bon et bien par ici la cannelle dans la tarte, la compote, la tisane…
Le curcuma, aux propriétés anti-inflammatoires et analgésiques est efficace contre l’arthrite. Riche en antioxydants, son principe actif la curcumine à des effets antibactériens et préventifs contre le cancer. C’est également un anticoagulant et un remède contre l’hypercholestérolémie. J’en mets dans les pâtes et le riz, le poisson, la salade de carottes.
Le gingembre, utilisé depuis plus de 5000 ans avant J.C. est un formidable remède contre les indigestions et flatulences, traite le mal des transports, favorise le transit et l’élimination des toxines, accroît la vitalité (mais faut pas croire qu’il est aphrodisiaque tout de même !) et stimule les défenses immunitaires, idéal pour lutte contre le rhume et la grippe, il agit encore contre les inflammations, sur les crampes, les allergies et l’asthme. Allez toute la famille au gingembre !
La muscade, au goût délicat est utilisée en médecine ayurvédique en remède contre l’insomnie et la toux, elle favorise la circulation et agit sur la peau, donc bonne pour les affections rhumatismales et l’eczéma, en plus d’être efficace sur l’estomac, notamment en cas de gastro-entérite. J’en mets dans mes quiches, mes viandes blanches et crumbble de légumes.
Tout bénef
Non seulement les épices ont le bon goût de donner de la saveur aux plats, mais encore elles permettent de réduire l’apport en sel, recommandé aux personnes sujettes aux hausses de tension et faisant de la rétention d’eau, sans renoncer aux plaisirs gustatifs. Certaines même interviennent dans la composition de baume et crème.
Lire également Le safran

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire