NosyBe, joyau de Madagascar

avatar

le 22 juin 2009

J'en ai trop envie


© V.G.

Une destination à privilégier cet hiver pour aller faire le plein d’énergie…

Oui Madagascar a souffert cet hiver de la crise politique, mais la vie a repris son cours et selon les touristes qui s’y sont récemment rendus «c’est calme». En effet, les rues sont de nouveaux fréquentables à Antananarivo et le commerce a repris, mais « le pays est triste de se voir ainsi déserté par le tourisme », l’une de ses principales ressources, d’autant qu’en dehors de la capitale, la vie a suivi et suit son cours comme un long fleuve tranquille, victime des événements.
À l’occasion de la Fête Nationale Malgache ce 26 juin 2009, l’agence de voyage Le Comptoir de Madagascar organise une journée portes ouvertes, de 10h à 19h, pour présenter l’Ile Rouge sous ses divers aspects le Voyage bien sûr  mais aussi les autres produits qui font sa réputation tels l’artisanat, les huiles essentielles, les épices, L’art à travers les tableaux de peintres malgaches réputés et les écrivains, sur fond de musique malgache et projections de vidéos, avec la dégustation des spécialités locales. Une journée festive pour ce pays tout sourire.
L’association Zazakely Sambatra sera également présente pour parler ses projets de construction : des puits et un dispensaire, nécessaires au bien-être de la population locale, et recruter des parrains pour les enfants désireux de (pour)suivre une scolarité, seul moyen pour eux d’envisager un avenir.
À l’issue de la journée, Le Comptoir de Madagascar organisera une tombola qui permettra de gagner 2 billets d’avion A/R Paris-Nosy Be sur la compagnie Air Madagascar. Cet archipel situé au Nord de Madagascar, la queue des Seychelles, est un petit paradis  où les enfants sont rois sur les plages à perte de vue, nageant avec les poissons multicolores et les parents s’affairent à la plongée, au canoë dans la mangrove comme en excursion en quad dans les terres, puis trouvent le repos à l’ombre des cocotiers en se faisant masser aux huiles essentielles ou (papa) en sirotant une Three Horse Beer bien fraîche en attendant de se régaler de calamars marinés grillés… Comme on dit là-bas, c’est « mora mora », tranquille !

Le Comptoir de Madagascar : 20, rue de Gramont, Paris 2e (Opéra/Richelieu-Drouot). Tél. : 01 42 60 93 00.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

commentaire

  1. avatar PATAELY
    Jeudi 17 juin 2010 à 7:44

    Synopsis du Roman : Nous sommes en mars 2043. Amith Khan est un jeune retraité de la fonction publique. Il vient d’avoir 67 ans. Il vit sur l’île française magnifique de La Reunion, région ultrapériphérique de l’Europe dans l’océan Indien. Il a voyagé partout dans le monde. Toutefois, un endroit a été omis volontairement. Mais un jour, le voile est levé. Ses enfants lui offrent un séjour complet de trois semaines, pour partir à destination de l’île de Nosy-Bé (Madagascar) – espace insulaire dans le canal du Mozambique, qu’il n’a pas revu depuis ses 18 ans – où il a passé les premières années de sa vie. Il rencontre là-bas, son ami d’enfance, Roger qui est devenu entre temps un taxi-man. Un demi-siècle s’est écoulé entre son enfance et sa retraite. Que lui réserve ce voyage hors du commun à travers les couloirs du temps ? D’aventures en aventures, comment va t-il parcourir ce chemin du retour aux sources ? Quel bilan fait-il de son itinéraire terrestre ? Quelles valeurs l’ont guidé tout au long de sa Vie ? A la fin, l’écrivain vous réserve une sacrée surprise à travers son innovante « dédicace romanesque » insolite, lorsque le narrateur sort du livre pour s’adresser à l’auteur avec une voix sortie d’outre-tombe… Bonne lecture à tous !

Laissez un commentaire