60 ans de féminité

avatar

le 31 mai 2009

J'en ai trop envie


© Peter Lindberg, Kate Barry et archives Chantelle

L’empreinte de la haute couture française à même la peau…

Cela fait 60 ans que les parures Chantelle associent parfait maintien, esprit haute couture et glamour. Vu de l’extérieur (je parle de l’œil de Jules) rien ou presque n’apparaît de leur pouvoir magique (si ce n’est l’œil lubrique qu’il suscite). Il faut essayer ces délicates parure française (cocorico), ces soutien-gorge en fine dentelle pour comprendre, un secret de beauté que se passe les femmes de génération en génération.
Un peu d’histoire
La première fois que les femmes du monde entier ont entendu parler de Chantelle, c’était en 1949 (mais l’entreprise de corseterie de l’Aube existe depuis 1876), on se relevait de la Grande Guerre, on avait envie de vivre, d’exister à nouveau, dans le regard de l’homme si longtemps absent. C’est l’arrivée de l’élasthanne, matière miraculeuse qui révolutionne les dessous féminins (fini le harnachement). Chantelle est à l’origine de la « gaine qui ne remonte pas » dans les années 50 et d’articles gainants confortables dès 1959 grâce à l’utilisation de la fibre LYCRA®. 1961 fait date avec les premiers soutien-gorge Chantelle, 1970 salue le modèle « Fête » en dentelle de Calia ajourée qui se vendra à des milliions d’exemplaires, et en 1972 est introduit le premier soutien-gorge moulé « Défi », suivent « Les Chéris qui évoquent la nouvelle séduction en 1982 et « Vertige » en 1986 qui remporte un succès fou. Dans les années 90, la top modèle Stephanie Seymour, fan de cette French allure pose pour Chantelle sous l’objectif de Peter Lindberg, incarnant le secret de rayonnement et de beauté de toutes les femmes en Chantelle.
Parure anniversaire
Best-seller de Chantelle depuis plusieurs années (à raison de dix pièces vendues à la minute), la ligne Africa à l’esprit unique, raffiné et contemporain qui résume bien l’identité créative de la marque, s’est imposée en toute logique pour être la parure anniversaire Pour les 60 ans, il est réinterprété dans un esprit couture en création d’exception. Soutiens-gorge corbeille ou triangle, ces modèles anniversaires dotés de la fibre LYCRA® se réapproprient le motif « tatoo » dans un coloris argent, au sein de la collection automne-hiver 2009-2010… Patience donc, mais y a tout plein d’autres modèles pour faire rugir de plaisir Jules.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire