94 % Epilation

L’épilation, atout majeur de féminité.

Le fait d’être épilée est très largement perçu comme un atout de séduction, plus encore par les femmes que par les hommes. Pour 82 % des femmes il est important de s’épiler pour être physiquement séduisante, dont 34 % « très important », et à 94 % chez les femmes de moins de 35 ans, opinion largement partagée par la gent masculine (77%). Sans doute une façon d’affirmer sa féminité et de se sentir bien dans sa peau.
Plus d’une femme sur deux, soit 51 % effectue ses soins épilatoires à domicile, tandis que 32 % varient entre chez elle et Institut de beauté (pour les grandes occasions), 11 % fréquentant exclusivement l’institut.
Toujours est-il que les soins épilatoires –surtout à domicile- concernent avant tout les jambes ou les demi-jambes (83%) et les aisselles (76%), puis le maillot (51%), le visage (32%) et les bras (12%).
Selon les zones à épiler, le mode opératoire varie : le rasoir et l’épilateur électrique concernent essentiellement les jambes, la pince à épiler l’épilation du visage, tandis que les produits dépilatoires qui innovent sans cesse (bandes de cire froide, cire en pot, cire résine, crème ou spray dépilatoire, roll-on) servent à tout et notamment aux zones sensibles maillot à 48%, bras à 71%)).
No épilation ? Seules 7% des femmes déclarent se décolorer les poils, notamment sur le visage et les bras, moins fréquent chez les femmes de plus de 35 ans, quoiqu’en hausse.
Lire également Les nouveaux produits dépilatoires
Enquête Ipsos et Nair – janvier 2009.
Le rasage en chiffres. Une femme se rase environ 2 fois par semaine, 52 semaines par an, en commençant à 14 ans et pendant plus de 40 ans, soit si j’ai bien calculé quelque 4 160 fois. Vaut mieux avoir un bon rasoir, pas râpe agressive sinon bonjour les guiboles !
Lire également  Je suis nick-elle !
Source : Gillette National Consumer Survey 2006.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire