La tortue de terre

avatar

le 5 janvier 2009

J’aime les animaux


© D.R.

Un animal préhistorique pour vivre une longue et belle histoire.

Ma fille me réclame une « Carapatte » (merci Pomme d’Api. Remarquez ça change de la Caroline de Boule & Bill de mon enfance !). L’intérêt est que l’on est partie pour une longue amitié, sa durée de vie atteignant facilement la centaine d’années, pas comme les chiens et chats qui nous quittent trop vite. Carapatte nous enterrera tous.
Il ne faut pas s’attendre à ce qu’elle soit aussi câline, mais elle s’habitue à la famille, nous reconnaît et s’approche volontiers.
Au moins, elle n’est pas porteuse d’allergènes et ne transmet pas de maladies ou parasites aux humains.
À la maison, je l’installe dans un terrarium d’au moins 1,10 m de long pour une « tortue boîte », à la lumière (surtout l’hiver sinon elle passe son temps à hiberner), éloigné de tout courant d’air et appareil bruyant. L’été à partir de mai, je lui aménage un enclos de liberté au jardin ou un enclos de balcon.
Côté nourriture, elle mange à 80 % de la salade romaine (bien croquante), 12 % de pomme et 5 % de banane et 1 % de tous les autres fruits, les carottes et les pissenlits.
Pour bien l’élever, la comprendre, la chouchouter, je me plonge dans « Tortues de terre »  du Dr Hartmut Wilke illustré de quantité de photos, collection Petits Pratiques Animaux dirigée par le docteur vétérinaire Rousselet-Blanc (5,50 €, Hachette Pratique). En librairie.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

commentaire

  1. avatar Tom
    Dimanche 6 décembre 2009 à 23:24

    Un site excellent sur les tortues :
    http://testudo.web.officelive.com
    Inscrivez-vous à la newsletter si vous voulez adopter une tortue au printemps.
    Cet éleveur en propose en avril/mai

Laissez un commentaire