Au pays du char à voile

avatar

le 29 septembre 2008

Je m’active


© V.G.

Déstressant et euphorisant, le bolide des plages.

Cet été, je suis allée faire un tour sur les plages du Débarquement. J’ai adoré la plage d’Omaha Beach à Colleville-sur-Mer (à 285 km de Paris). Magnifique, impressionnante ! Vue du cimetière du débarquement, j’ai un angle de vision à 180° sur les 7 km de long de sable blanc et fin, manque plus que les palmiers. Ici c’est vraiment le paradis du char à voile, tout comme celui des enfants qui jouent à l’écart dans les mares d’eau laissées par la marée descendante. Il y a de la place pour tout le monde.
La base nautique Éolia propose en plus du char à voile qui est roi de la plage toute l’année, des sorties en mer en kayak, en catamaran, en wakeboard ou en ski nautique.
Sportif, le char à voile s’aborde en 2 heures d’initiation et vu la place qu’il y a sur la plage, je ne risque pas de me télescoper avec un autre engin à moins d’être bigleuse (40 € adulte). Envie de décompresser en respirant les embruns à volonté, je passe une journée Nature entre char à voile, kayak ou vélo de plage et sortie en mer (55 €). Si avec ça je ne dors pas ce soir ! Il intéresse également les enfants à partir de 6-8 ans, surtout les adolescents, notamment en stage pendant les vacances scolaires. Je réserve pour ce week-end.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email

Laissez un commentaire