Revigorant, le Soku Shindo

avatar

le 22 septembre 2008

Je prends soin de moi


© D.R.

J’ai testé le massage des pieds japonais, le Soku Shindo à l’institut Maxam. C’est le pied total, chatouilleux s’abstenir !

L’institut Maxam prodigue toutes sortes de massages du monde entier, pourvu qu’ils procurent bien-être et santé.

Essentiel, le massage des pieds qu’ils chouchoutent de trois façons : par la réflexologie plantaire apparue en Asie il y a quelques milliers d’années, par le Kansu, un massage ayurvédique dispensé avec un bol, et par le Soku Shindo du pays du Soleil Levant. Ça ressemble à la réflexologie plantaire et ça s’en inspire, mais ce massage des pieds a été enrichi par les Japonais de techniques locales et rebaptisé Soku Shindo.

Ses bienfaits s’étendent bien au-delà de la seule région du pied, zone très sensible où chaque partie du corps est représentée en des points précis. Les techniques d’effleurage, de pétrissage, de frictions et de percussions sont pratiquées tout en douceur à l’aide d’huile, sur la demi-jambe, le dos et la plante du pied. Elles ont ainsi un effet local et plus généralement sur le corps. C’est fou comme ça réchauffe les extrémités et soulage des douleurs plantaires. Bien entendu, ce massage est très relaxant, il assouplit également les tissus, décontracte les muscles et stimule la circulation sanguine allégeant les jambes illico.

Institut MAXAM : 34 bis rue Vignon, Paris 9e. Tél. : 0 820 820 618
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire