Épatante, la sculpture sur légumes

avatar

le 7 juillet 2008

Je me nourris bien


© D.R.

Cet art originaire d’Asie, couramment pratiqué en Thaïlande, régale autant l’œil que le palais. Je m’inscris à un atelier.

Originale, la sculpture sur carottes, poivrons, melons, courgettes ou autres légumes, qui métamorphose, selon le talent de l’artiste, en œuvre éphémère un quelconque légume.
Max Timbert, ancien traiteur parisien reconverti en plasticien culinaire nous invite cet été à participer à un atelier de sculpture sur légumes dans sa Ferme Pédagogique de l’Oiselet au pied du Ventoux dans le Vaucluse, où poussent mille et uns légumes bio. Fondé sur le principe que la nourriture doit être un plaisir autant pour l’œil que pour le palais, l’art de la sculpture sur légumes est tout en finesse et raffinement. Ce qui est captivant, c’est de pénétrer au cœur du légume et d’y saisir ses couleurs au fur et à mesure que l’on avance dans la sculpture. L’ouvrage demande un minimum de concentration, d’habileté et de bons couteaux aiguisés. Au final, ça fait un bel effet sur la table et ça épate les copines.
Atelier à la journée ou stage de 3 jours. Tél. : 04 90 65 57 57, www.max-timbert.com

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire