Sh’bam, ça bouge et ça danse, Yes !

avatar

le 7 janvier 2011

Je m’active


© LesMills

Pas facile de perdre du poids, lassant le sport en salle ? J’ai trouvé un programme de fitness dansant, facile et joyeux, « Shebam pow blop wizz ! »

Cette année, promis je me remets au sport, pour mon bien-être tout simplement, pour perdre du poids aussi je l’avoue (comme 80 % des personnes qui s’inscrivent dans un club de sport). Ce n’est pas que je sois sportive, mais ça fait du bien par où ça passe. Alors, je suis allée tester à L’Usine (pas la mine, mais une nouvelle salle de sport top tendance derrière Beaubourg !) le 11e programme de gym chorégraphiée « Sh’Bam » lancé par LesMills dans les salles de gym partout en France dès ce début d’année 2011.

Pour qui ?
Il s’agit d’un cours destiné aux débutants âgés de 15 à 60 ans désireux de se défouler en musique et sans se prendre la tête. Pas de ces cours où les nanas sont déjà des pros des cours et sapées de la dernière tenue Nike. J’ai débarqué en pantalon de jogging (j’aurais dû mettre le short tant j’ai eu chaud) et tee-shirt blanc, et en avant la musique. Moi qui suis du genre à m’emmêler les pinceaux, j’ai pris beaucoup de plaisir… et j’ai sué un max (donc brûlé plein de calories, hé hé !), tout bon pour ma forme !

Kesako ?
Tendance, ce cours de 45 minutes surfe sur la vague « danse » pour faire faire des exercices de gym sans s’en rendre compte à des non sportifs et encore moins danseurs. Sh’Bam c’est un éventail de musiques variées, passant d’un style à un autre (comme ça s’il y en a que je sens moins, ça ne dure pas), soit 12 morceaux de tubes disco, samba, hip hop, jazz, raggæ, etc, remixés et diffusés à fond la caisse en un cocktail explosif qui fait indubitablement bouger les fesses qu’on ait ou non le rythme dans la peau, encouragés par les hurlement dans le micro du prof qui mène la danse. On avance, on recule, un bras en l’air, trois pas sur le côté, les genoux bien hauts, et l’autre bras, et trois pas de l’autre côté et re-devant puis re-derrière, attention à ne pas se cogner à la voisine, on hurle, on se défoule, on bouge tous les membres, on transpire, le palpitant se déchaîne… Waouh ça pulse, je sens mes cuisses et mes épaules, mine de rien j’ai tonifié tous mes petits muscles ramollos et renforcé mes capacités cardio-vasculaires, c’est sûr qu’à ce rythme-là deux fois par semaine (idéalement), je vais avoir la pêche cette année (à défaut d’être fin prête pour la prochaine comédie musicale de Kamel Ouali) !
Bon à vous les copines, et les copains (j’en ai vu qui faisaient pas les fanfarons), car danser, même comme un pingouin, faut en avoir le courage et la force aussi.

Et pourquoi me mettrais-je à danser ?
On ne me demande pas de devenir un petit rat de l’Opéra, juste de bouger, de prendre du plaisir et de me faire du bien.
10 bonnes raisons de danser
Féminissime. Quelle que soit la danse, elle met en valeur ma féminité (même cachée dans le survêt), la sublime !
Esthétique. Elle apprend à gérer son corps dans l’espace et à poser sûrement le regard, conférant assurance, allure et grâce.
Harmonieuse. Pas purement sportive, mais réellement physique, la danse muscle en finesse, tonifie le dos et renforce le souffle.
Douce. Sans risque de chutes ou d’ondes de choc, elle ne bousille pas le dos ni les articulations. Au contraire, les étirements y apportent remède.
Intello. Les enchaînements chorégraphiques font travailler la mémoire et l’imagination créatrice, repoussant l’âge de la sénilité, bref c’est un bon anti-Alzeimer.
Anti-stress. Pendant qu’on est un max concentrée par la technique, on oublie les soucis quotidiens.
Sociale. En couple comme en solo, la danse apprend le respect de l’autre et permet de nouer des amitiés. En piste, les célibataires !
Divertissante. Elle donne le moral et fait voir la vie en rose tuturlu…tutu.
Saine. Elle donne une bonne hygiène de vie.
Festive. Son côté musical ajoute à la bonne humeur et donne envie de sortir avec les copains, ça met en jambes. Que la fête commence !

Parmi les 11 programmes de fitness chorégraphiés de LesMills, j’aime aussi le Body Combat, un mix de fitness et d’arts martiaux et le Body Attack, cours d’aerobic musclé excellent en entraînement préparatoire au ski, trek et vélo en montagne, ainsi que le cours d’AquaDynamic en piscine, toujours sur des musiques joyeuses pour que ça bouge un max.

Le cours de fitness Sh’Bam LesMills fait danser les foules joyeuses dans plus de 500 clubs de sports en France en 2011, liste sur le site : www.lesmills.fr
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

3 commentaires

  1. avatar Da Silva Andrea
    Dimanche 15 janvier 2012 à 10:03

    J’aime la danse j’en n’ai pratiquer 5 ans mais jai du arreter je veu en faire chez moi maintenant alors aider moi svp

  2. avatar TISSIER Christine
    Jeudi 19 janvier 2012 à 13:14

    Bonjour,
    Pouvez-vous m’indiquer où je peux pratiquer le Sh’bam du côté de Toulon (83000°? J’habite à la seyne-sur-mer.
    Merci

  3. avatar constance
    Lundi 7 mai 2012 à 12:19

    Pour faire du sh’bam il faut t’inscrire en salle lesmills , il sotn différents nom celon la région chez nous par exemple c’est ESDO lesmills.Il propose plin d’activité aussi top que le sh’bam!!! (body combat, bodystep, body pump, rpm ect…
    Voila ce que j’ai toruver pour toulon
    BIORYTHME

    429, boulevard de Léry – 83140 SIX FOURS LES PLAGES
    Contact : 04 94 06 00 00

Laissez un commentaire