Des amis et du zen

avatar

le 13 novembre 2010

Je m’active


© D.R.

Le nouveau réseau social d’amis où il fait « bien vivre » à Paris, nous invite à goûter au bienfaits des « 5 Tibétains ». Pour être zen en Capitale.

Lancé par Claude Maïka Degrese, psy-coach et femme d’affaires, le réseau social d’amis à Paris « ReStart » permet aux (nouveaux) Parisiens de se rencontrer et d’échanger les bons plans de la Capitale, de leurs business et de leurs talents divers, invitant à aller au Théâtre comme à déguster de bons vins de Bordeaux, à bricoler, à débattre sur la culture comme sur l’amour… Bref à se sentir bien dans cette Capitale, il faut le reconnaître stressante limite inhumaine !

Ce mois-ci, Claude nous invite à nous mettre au zen avec Frédéric Marr, cuisinier naturopathe qui nous initie aux vertus des 5 Tibétains, une gym douce particulièrement régénérante et complémentaire d’une cuisine « Nutrivitalité » (les aliments vivants) qu’il enseigne via des cours et des stages co-organisés avec Mila Buchmann, professeur de yoga : une revitalisation par le corps, le ventre et l’esprit, un excellent anti-stress !

Les 5 tibétains
Rien à voir avec les trois petits cochons ou les trois mousquetaires qui d’ailleurs étaient quatre. Les « 5 Tibétains » est le nom d’un rite ancestral qui réveille et dynamise l’ensemble de l’organisme, dont les bienfaits, s’il est pratiqué quotidiennement, permettraient d’améliorer la santé globale et d’encourager la longévité. Cet enchainement de 5 mouvements, pratiqué depuis des milliers d’années dans les monastères de l’Himalaya se révèle être étonnamment moderne. Rapide, simple, ludique et complet il peut remplacer ou compléter toute autre activité physique. Mais la magie de ce rite est d’avoir également un impact positif sur l’esprit. C’est une forme de méditation active qui apaise le mental, stimule les sens et active les perceptions. Allez j’m’y mets !

5 exercices à enchaîner
Si c’est un pur bonheur de pratiquer en pleine nature, les pieds dans l’herbe ou le sable, l’appartement convient parfaitement… à condition d’être vigilant lors des premières « toupies » !
Entre chaque exercice, je me remets debout, jambes écartées de la largeur du bassin, mains sur les hanches. Dans cette position, j’effectue 3 grandes respirations en inspirant par le nez en gonflant la poitrine puis en expirant par la bouche en rentrant le ventre.

1. La Toupie. Debout, les bras en croix, je ferme les yeux et tourne le plus de fois possible en restant à la même place, puis m’arrête, les jambes légèrement écartées, les bras sur les hanches. J’ouvre les yeux, fixe un point et compte en combien de secondes il se stabilise. Surprenant comme le temps se raccourcit semaine après semaine, signe que mon oreille interne se renforce et se stabilise.

2. Clip Clap. Allongé sur un tapis de yoga, sur le dos, bras le long du corps paume au sol, simultanément et sans à-coups, je soulève la tête et les jambes en inspirant par le nez, le menton cherchant à toucher la poitrine, les jambes tendues montant à la perpendiculaire. Je veille à ce que mes lombaires touchent toujours le sol, au besoin je glisse mes mains sous les fesses. Puis, en expirant par la bouche, je ramène les jambes et la tête en douceur au sol et recommence, 5 à 10 fois.

3. La Bascule. À genoux, les orteils en appui sur le sol, les bras le long du corps, les mains plaquées sous les fesses, j’amène le menton vers la poitrine et l’ensemble du corps vers l’avant. Arrivé au point d’équilibre, je bascule la PHOTO3tête en arrière en inspirant et gonflant le torse formant ainsi une courbe sans pour autant cambrer le dos. Puis je rétroverse le bassin en dressant le pubis vers l’avant et reviens à la position initiale en expirant. Douillette, je place un tapis ou un petit coussin sous les genoux, et c’est parti pour une série de 5 à 10 mouvements.

4. La table basse. Assis, les jambes tendues, bras le long du corps, les paumes des mains au sol au niveau des hanches, doigts vers l’avant, j’inspire et prends appui sur les pieds et les mains pour soulever les fesses en pliant les genoux. Ma tête bascule en arrière, je me retrouve à plat et stable, telle une table basse, et reviens à la position initiale en expirant. Allez, je fais la table 5 à 10 fois.

5. Le chat. Mains au sol, doigts vers l’avant, les bras tendus et écartés un peu plus large que mes épaules, les jambes tendues reposant sur les orteils repliés, je bascule ma tête en arrière, et en inspirant, je relève les fesses tout en rentrant la tête entre les épaules en me mettant sur la pointe des pieds. Puis en conservant l’inspiration, je m’étire comme un chat en élevant au maximum le coccyx vers le ciel. Et je reviens à la position initiale en expirant à fond. Allez, 10 fois, ça fait du bien !

Le conseil de Frédéric Marr
Pour me stimuler, avancer, prendre la mesure de l’efficacité des 5 Tibétains, après le premier jour, puis à la fin de la première semaine, je note sur une feuille mes impressions et mes sensations, et décris mes résultats avec des critères objectifs : localisation et durée des courbatures, niveau de souplesse, durée du vertige après la toupie… Ensuite, j’oublie cette feuille et ne la consulte que lorsque j’ai atteint les 21 répétitions. « Vous serez stupéfait de vos progrès visibles et pourrez extrapoler les bienfaits au plus profond de vos cellules. » assure Frédéric Marr.
Pour la version originale et complète des 5 Tibétains, se référer aux deux ouvrages disponibles en français : « Le Secret des cinq tibétains » par C. S. Kilham et « Les Cinq Tibétains » par P. Kelder qui donne des explications sur le rôle de chacun des 7 chakras et leur impact sur notre vitalité.

Moi aussi je veux rentrer dans le réseau Restart, voir le blog ReStart : restart.over-blog.com
Pour entrer en contact avec Claude Maïka Degrese : claudemaika@restart.fr
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire