Bouton de fièvre

Pas chic mais choc le vilain bouton au coin des lèvres. Que faire ?

Pas esthétique le bouton d’herpès labial, gênant, douloureux et surtout contagieux. Plus de 8 millions de Français sont concernés par ce vilain bouton. Jusqu’à présent, pour se soigner on connaissait les crèmes antivirales à appliquer dès les premiers symptômes avant l’apparition du bouton, à savoir dès les premiers picotements et brûlures. Ce qui n’empêchait pas son apparition, autrement dit la vilaine ulcération suivie de la croûte qui dure 12 jours, car évidemment c’est rapide à sortir mais long à cicatriser, bref tout ce temps défiguré à ne pas pouvoir sortir sans être hyper maquillée et encore !

Hum on dirait qu’y a de l’Urgo dans l’air !
L’idéal est donc de limiter la sortie de « la chose », soulager et limiter les risques de contamination, « chose » possible maintenant je vous rassure mes 8 millions d’amis concernés ! Urgo vient de sortir « Filmogel », un pansement sous forme de gel à appliquer dès les premiers picotements, à l’efficacité testée cliniquement. Au contact de l’air ça devient un film transparent invisible et confortable qui n’empêche pas de sourire, bien au contraire puisqu’il évite l’éruption du bouton et au pire si appliqué trop tard le réduit à néant en 3 jours, au pire une semaine en réduisant de toute façon l’enflure et la douleur et surtout en limitant le risque de contamination et en autorisant les mondanités. On peut l’appliquer jusqu’à 4 fois par jour au moyen d’applicateurs jetables, fournis dans la boîte, mini le flacon rangé dans un tube métalliques avec ses 24 applicateurs se glisse dans la poche.

Et à moi la fièvre du samedi soir !

Urgo Bouton de Fièvre, 11,75 € en 3 ml, Laboratoires Urgo.
En vente en pharmacie et parapharmacie.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

2 commentaires

  1. avatar Marie
    Mardi 13 juillet 2010 à 8:27

    J’ai eu le « privilège » de tester ce produit et c’est revolutionnaire. Déjà, merci pour cet article car dès que j’ai compris que j’y avais le droit j’ai foncé à la pharmacie ou j’ai trouvé le produit, ça venait de sortir 3 semaines avant !!! Alors l’application est super simple, ça brule les premières secondes, ça devient légèrement opaque puis ça redevient transparent, faut pas en mettre trop. D’habitude le bouton me tient 15 jours au moins. La, il est apparu jeudi dernier dans la soirée et aujourd’hui, il est presque complètement disparu ! Je n’ai eu aucun gonflement, alors que même avec les patchs j’en avais. Et surtout les petits boutons n’ont pas grossi !!!! Bref c’est génial, merci beaucoup pour l’article ! Ah oui et je l’ai payé 9,50€.

  2. avatar Giu
    Vendredi 11 juillet 2014 à 23:28

    Pas du tout du même avis, j’ai testé et je reviens à l’Activir et apparentés. Ce produit n’a pas du tout marché sur moi (peut être aussi car trop tard, le bouton était quasi formé).

    Ma tactique : Dès les premiers symptômes de picotements ou de lèvre gonflée, je mets 1 à 2 glaçons par jour + crème contre l’herpès + granules homéopathiques (rhus tox). Le glaçon empêche la lèvre de gonfler et le bouton d’être trop gros.

Laissez un commentaire