Danse avec les tortues et les dauphins

avatar

le 25 septembre 2010

J'en ai trop envie


© Pascal Kobeh

Le sud égyptien se prête à merveille à des rencontres sous-marines fabuleuses… nous raconte Martine Carret…

La Mer Rouge offre aux familles des face-à-face uniques : dauphins, tortues et poissons multicolores. Martine Carret nous raconte ses vacances avec son neveu Vincent, 6 ans…
Ils sont là, à fleur d’eau. Leurs ailerons dépassent à peine des flots. Ils arrivent, très vite, filant au ras de l’eau. Ils savent où nous sommes et ont décidé de nous rendre visite. La tête sous l’eau, les yeux écarquillés dans le masque, nous entendons des sifflements stridents avant de les apercevoir. Les dauphins à long bec (Stenella longisrostris) sont là, effilés, avec leur dos foncé et leur ventre plus clair. Éblouissants de finesse, ils évoluent en parfaite harmonie. Impossible de les compter : 20 ? 30 ? Le banc est compact, énorme… On en dénombrera finalement 53 sur une photo !
Avec son gilet de sécurité et sa combinaison en Néoprène qui le protège des rayons ardents du soleil, Vincent, 6 ans, vibre d’enthousiasme. Que peut souhaiter de plus un enfant français ? Ce face-à-face étonnant avec des dauphins sauvages reste dans sa mémoire. Il apprend vite que tenter de nager à leur poursuite est impossible « Ils vont trop vite » et que rester sur place, en attendant patiemment qu’ils viennent nous tourner autour, est infiniment plus rentable.
Dans le lagon de Samadai, le banc de dauphins a élu domicile depuis longtemps. À tel point qu’on appelle cet endroit « Dolphin House ». Parc national, il est coupé en trois zones délimitées par des bouées. La zone A où seuls les dauphins évoluent. La zone B où les nageurs se positionnent pour les voir. Et enfin la zone C où les Zodiac déposent les nageurs équipés d’un gilet de sauvetage obligatoire.

Comme un air de paradis
À Marsa Alam, où est situé l’Écolodge de Marsa Shagra (séjours en chalets ou tentes recommandés par Ultramarina), le récif de corail s’étire de chaque côté de la baie. Dans 50 cm d’eau, on découvre déjà ces petits poissons colorés de rouge et de violet (Anthias sp.) qui ont fait la célébrité de la Mer Rouge. Nous apprenons que chaque mâle est violet et son harem composé d’une quinzaine de femelles rouges. C’est l’endroit idéal pour découvrir une activité qui a le vent en poupe : la randonnée palmée (snorkelling, en anglais). Un coup de palmes, 4 à 5 mètres à effectuer depuis la plage et c’est le festival de couleurs. Aguerri, on peut monter sur l’un des Zodiac qui déposent en permanence (9h-18h) les plongeurs sur le récif, et c’est le courant qui ramène à la plage, même sans palmer. Une activité qui se fait tranquillement, en famille, sans appréhension, même avec un enfant de 5-6 ans.
Non loin de l’hôtel, sur la plage d’Abu Dabbah, accessible elle aussi régulièrement en mini-bus, on découvre d’imposantes tortues vertes qui viennent déjeuner sur l’herbier de cette plage. De retour à l’hôtel, en fin d’après-midi, non rassasié de toutes ces beautés, on peut encore sortir en kayaks de mer (disponibles sur la plage) et vivre en live le soleil couchant.

L’avis de Martine Carret
Pour leur connaissance de l’Egypte, leur professionnalisme et les voyages à la carte concoctés au plus près des désirs de chacun, nous sommes partis avec Ultramarina.
Pas déçus du voyage ! C’est un endroit très dépaysant, tranquille, parfait pour les familles. Les bungalows, d’une propreté absolue, sont isolés les uns des autres, chacun avec une petite terrasse personnelle. Pratique, le récif de corail est accessible depuis la plage, sur laquelle les parents disposent de paillotes où mettre les jeunes enfants à l’ombre pendant la sieste, pour se remettre du pantagruélique buffet exotique ou le temps de se faire masser sur la plage. Si l’air de la mer permet de supporter la chaleur, il est toutefois recommandé d’équiper les enfants de tee-shirts anti-UV, les adultes aussi. Seul problème… L’envie de revenir.

Ultramarina à Nantes, Paris, Marseille, Lyon et Genève. Tél. : 0825 02 98 02.
Voir le site : www.ultramarina.com
Deux excursions fascinantes à tenter absolument :
Le baptême de plongée en bouteille avec le Red Sea. Voir le site : www.redsea-divingsafari.com
Balade à dos de dromadaire jusqu’à un camp de Bédouins (fabrication du pain, café grillé selon la tradition…) 40 € ou apprendre à lire le ciel dans le désert la nuit 30 €.
Voir le site : www.redseadesertadventures.com
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire