Fantastique saga

Après Harry Potter, laissons embarquer par la Fille de Lune, ma nouvelle sorcière bien-aimée !

Sorti en France mi-octobre, la nouvelle saga canadienne d’heroic fantasy « Filles de Lune » va séduire la gente féminine de 14 à 77 ans. Son auteure Elisabeth Tremblay en a tissé la trame dans son imaginaire au fil des années pas toujours faciles à vivre et ses personnages qui ne la quittaient jamais ont évolué, les chapitres se sont affinés, à travers les épreuves réelles de sa vie.

L’histoire
D’après une légende qui remonte à des temps immémoriaux, régnera sur la Terre des Anciens celui ou celle qui parviendra à retrouver les trônes mythiques de Darius le Sage et de son ennemi juré, le sorcier Ulphydius. Depuis plus de sept siècles, les aspirants au pouvoir sont nombreux et s’affrontent sans relâche. Toutefois, seule une Fille de Lune de la lignée maudite pourrait redresser les torts causés par ses aïeules, responsables de ces luttes sans merci que se livrent des peuples autrefois pacifiques. Mais les descendantes de cette lignée sont toutes disparues. Du moins, semble-t-il…
Dans le premier tome « Naïla de Brume », la jeune Naïla de 25 ans en deuil se découvre des capacités et pouvoirs insoupçonnés…

Ce qu’en a pensé Stéphanie Lamarche, lectrice de 20 ans :
« Je n’ai jamais aimé un livre autant que ceux de votre série Filles de Lune. Pourtant, j’ai dévoré les Harry Potter ainsi que les Chevaliers d’Émeraude en croyant que rien ne pourrait les surpasser, mais je tiens cependant à vous dire que votre histoire a réussi cet exploit ! »

« Filles de Lune, tome1 Naïla de Brume » par Elisabeth Tremblay, 15 €, Éditions Mortagne Fantasy. En librairie et à la Fnac, Virgin et en GMS (Auchan, Carrefour et Leclerc).
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire