33 % Vacances

Face à la crise les français s’organisent pour partir tout de même en vacances.

On ne va pas renoncer comme ça à ce moment de détente bien mérité et tant attendu pour 41 % d’entre nous, l’occasion de nous retrouver enfin en famille ou entre amis pour 39 %. Et si pour 37%, les vacances sont planifiées bien 2 à 3 mois à l’avance, pour 33 % comme moi, on se décide au débotté quand on n’en pleut plus. Alors vu le budget serré cette année, c’est haro sur les bons plans dernière minute pour 48 % d’entre nous. C’est sûr on va réduire les extras à 75 % et 26 % vont devoir réduire aussi la durée du séjour, 16 % se rabattent même sur des destinations de proximité, après tout on habite un beau pays profitons-en ! et 11 % changent de mode d’hébergement : 35 % se retrouvent au camping, 21 % louent à plusieurs, 15 % échangent leur logement avec d’autres particuliers.
Finalement la crise a du bon, puisqu’on se recentre sur les valeurs familiales et amicales, sur le terroir et les traditions !

Lire également Vacances en Isère (la montagne en été est moins chère que la mer) ou encore dans la Drôme encore plus secrète, en Ardèche ou en bateau sur les canaux de France, tendance le camping et même on ne peut plus chic cet été, à moins de préférer voyager au loin… Du moment qu’on se « pause ».

Source : TopAnnonces.fr et LogicImmo.com
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire