Le cabas de l’été éthique

avatar

le 13 juillet 2009

Je passe au vert


© D.R.

C’est le sac de fille parfait pour tout emporter avec soi…

Ils portent en eux le soleil et le zen de l’Asie, reste à les remplir pour profiter de tout ça. Les sacs-cabas et trousses fourretout Sacasaké de Géraldine Terrin s’inspirent de la culture japonaise mais sont réalisés en Inde, en coton biologique, cultivés sans engrais chimique, ni pesticide. Pour l’agriculteur qui le cultive et les ouvriers qui le récoltent c’est une garantie santé et pour l’environnement la préservation de sa beauté. De couleur naturelle, ils sont imprimés de trois motifs « nature », « bio » et « sushi » à l’encre écologique sans formol ni métaux lourds.  Pour moi, il a tout bon, vu sa taille (40x40x10 cm ) suffisamment grande pour glisser mes affaires de la journée sans crouler sous le poids  (34 € pièce, Sacasake).

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire