Coquine, la Pole Dance

avatar

le 9 février 2009

Je m’active


© D.R.

Un style glamour, sexy. Deux écoles pour le rendre dingue de moi.

Ça n’a pas l’air comme ça à la télé quand je vois ces nanas dans les boîtes de nuit qui se trémoussent le derrière dénudé cramponnées à une barre verticale, mais c’est tout un art !

Une activité vraiment physique

La Pole Dance originaire du Canada est une activité physique alliant subtilement danse, acrobatie et tonification. Anti-choc et ludique, on évolue le plus souvent en apesanteur. Ça dessine des muscles longs et fins et modèle la silhouette sachant que l’on peut brûler jusqu’à 800 kcal en une séance d’une heure. Sans compter que ça donne confiance en soi et booste le moral de se sentir si sexy.
Il faut bien une dizaine de séances pour acquérir la chorégraphie aux figures techniques très gymniques, commencer à faire des figures, des liaisons, se sentir parfaitement à l’aise avec ce drôle de partenaire qu’est cette barre. Et finalement, placé dans un contexte personnel, l’autopole (la barre) fixé du sol au plafond dans mon salon ou ma chambre avec une petite musique de fond, ça n’a rien de vulgaire. Je m’entraine en shorty, la peau devant accrocher à la barre, je réserve le string pour le 14 février. Il ne va pas en revenir !

Okay, je m’y mets
Il y a des écoles pour se lancer à Paris comme en province, et un DVD d’apprentissage « L’art de la Pole Dance » avec toutes les figures expliquées et décomposées comme en cours, pour celles qui en sont loin, histoire d’être au point pour la Saint-Valentin (24,90 € + frais de port, chez ArtStrip).
Reste à s’équiper d’un « pole » (la barre : entre 2,235 et 2,7445 mètres 250 € version chromée, il existe des extensions pour plafonds supérieurs, chez ArtStrip).

Je peux prendre des cours à la Pink School du Pink Paradise, la boîte de striptease parisienne, ou avec Violeta ou l’une de ses 5 coachs, chez ArtStripSchool à Paris, ainsi qu’à Nice et Toulouse.
ArtStripSchool : 50 rue Richer, Paris 9e. Tél. : 01 48 01 68 19. Également à Nice et Toulouse.
Pink Paradise : 49-51 rue de Ponthieu, Paris 8e.Tél. : 01 58 36 19 20.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire