Éloge de la rondeur

avatar

le 4 mai 2009

Je prends soin de moi


© Grand Spa des Alpes/S. Kempinaire

La femme dans sa naturalité. Ronde, plus féminine ? Décomplexée !

Cette saison est placée sous le signe de l’accomplissement. La tendance est à l’affinité qui parle d’un rapport au corps décomplexé, révèle une étude réalisée par le groupe Carlin International. La femme pour être belle doit être avant tout naturelle, bien dans son corps. La rondeur redevient critère de féminité, clamée haut et fort par l’exquis chanteur britannique, Mika  « Big girl you are beautiful »…
À la mode
Marre des diktats de la minceur ! D’ailleurs, Kate Dillon, la top modèle ancienne anorexique a choisi de se battre contre. Ce qui est fou c’est que les tailles disponibles en prêt-à-porter ne concernent que 50 % des consommatrices. Heureusement, de plus en plus de marques proposent un rayon « grandes tailles » comme La Halle aux Vêtements, Gemo, et toujours les catalogues de vente par correspondance. Cet été, la silhouette des rondes associe lignes moulantes (robe architecturée) et ampleur généreuse (chemise vaporeuse), dans des couleurs d’oranges bienfaisants, gorgés de soleil à contraster avec des sombres vibrants.
Un bémol toutefois
L’obésité est un facteur de risque de mortalité, et avant d’en arriver là de morbidité, en clair de maladies. Bien entendu nous ne sommes pas égaux devant ces risques, tout dépend de l’âge, de certains facteurs associés et surtout de comment va se répartir le tissu adipeux.
La graisse située dans le haut du corps est statistiquement associée aux maladies cardio-vasculaires, au diabète et à l’hypertension, alors que dans le bas, elle entraîne des complications rhumatismales et une insuffisance veineuse.
Gare à l’excès de poids
Les effets nocifs de l’excès de poids se font surtout sentir quand l’I.M.C. (l’indice de masse corporelle) est supérieur à 28, car à ce stade peuvent apparaître les anomalies telles que l’augmentation de la glycémie, des triglycérides, du cholestérol, pouvant engendrer crise de goutte, accident vasculaire cérébral, diabète, des complications rhumathologiques et un risque d’arthrose des articulations (genoux) croulant sous le poids. Pire, l’obésité peut entraîner chez la femme le cancer de la vésicule biliaire, du sein, de l’utérus, de l’ovaire. Le mécanisme en cause serait hormonal : la graisse en excès fabriquant des enzymes qui modifient le métabolisme des hormones. Chez l’homme, un alimentation trop riche en calories et en graisses serait la cause du cancer de la prostate (mécanisme hormonal), du cancer du rectum et du cancer du côlon…
Une petite cure ?
Alors sans être maigrissime, un peu moins de rondeurs me gardera en bonne santé très longtemps. Je me programme une cure aux Thermes de Brides-les-Bains spécialisées dans le traitement du surpoids et de l’obésité, que je sois jeune, moins de 17 ans, que j’ai entre 18 et 24 ans, voire plus, y a pas d’âge pour me sentir bien.
Pas le temps de faire une cure de 18 jours, je commence par une petite cure de 6 ou 9 jours au Grand Spa des Alpes et cet été je peux suivre des ateliers de discussion sur le comportement alimentaire (à partir de 720 € la cure Maigrir de 6 jour à Brides-les-Bains).

À retenir également, les 8èmes Journées Rondeurs et Bien-Être le week-end du 13 et 14 juin 2009 (entrée gratuite) au Grand Hôtel des Thermes de Brides-les-Bains.

Plus d’infos sur les cures de Brides les Bains.
reLire Les cures pour l’obésité infantile et lire également L’hypnose pour maigrir et aussi Non à l’obésité infantile une cure pour y remédier.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire