Côte d’amour pour le cochon

avatar

le 21 juillet 2009

J’aime les animaux


© Joyce Benoist

Heureusement, le ridicule ne tue pas…

L’engouement pour les NAC (nouveaux animaux de compagnie) ne cesse de grimper et l’originalité atteint des sommets ! On est passé du cochon d’Inde au cochon nain carrément ! C’est de la faute de George Clooney qui s’est entiché de ce drôle d’animal de compagnie. Et ce que font les people servant d’exemple…
Remarquez, ce n’est rien chez nous en France. En effet, en Belgique, en Hollande ou en Allemagne, les NAC sont plus nombreux, les espèces variées et les éleveurs font recette. Après s’être satisfait du lapin et du hamster, enfant, on demande un chinchilla, une gerbille ou un furet. Mais ça ne vaut pas le cochon «nain».
Gare au cochon nain… qui grandit!
Ah oui il est mignon tout petit, rose avec ses tâches grises, mais à l’âge adulte il pèse tout de même entre 50 et 60 kilos et est capable de vivre de 10 à 15 ans. Certes, il est gentil, sensible, intelligent et propre (oui), mais bon mieux vaut l’avoir au jardin qu’au salon, même s’il a le droit d’aller et venir à sa guise. D’ailleurs, il doit s’élever tel un animal de compagnie et il demande autant de temps, sinon il s’ennuie. Bref mieux vaut lui prendre un compagnon, autant dire monter une porcherie.
Pas si nain !
Bon et puis, mon petit cochon d’amour, il a besoin d’attention. Il réclame une nourriture spécifique, ah oui un cochon c’est pas la poubelle ! et des joujoux aussi pour s’amuser, que je trouve dans les rayons de Jardiland, très au fait des Nac et toc !  Dans le même ordre d’idée, relire Je veux un furet

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire