52 % Génériques

avatar

le 20 octobre 2008

le chiffre


Le point sur les médicaments génériques.

52 % des Français acceptent les médicaments génériques sans problème et sans arrières pensées. 9 ans après le décret du 11 juin 1999 et l’entrée en vigueur du droit de substitution pour le pharmacien, le générique est encore l’objet d’idées reçues. 24 % des personnes interrogées considèrent « qu’ils conviennent surtout aux traitements de courte durée », 23 % préfèrent l’original, d’ailleurs 11 % d’entre eux refusent le générique. Dans le cas de traitements anti-cancéreux, seuls 59 % des interrogés accordent la même confiance au générique qu’au médicament princeps. De même, s’agissant de populations fragiles, 30 % des Français considèrent qu’un générique convient moins bien à un nourrisson, 28 % qu’il n’est pas adapté à un enfant de moins de 6 ans et 24 % ne le conseilleraient pas à une personne âgée. En fait, chacun de nous entend réserver ce qu’il y a de meilleur aux plus fragiles.
Force est de constater que le médicament générique n’a pas encore reçu le prix de l’excellence.
C’est pourtant la copie conforme d’un médicament existant dont le brevet de fabrication est versé dans le domaine public. Intéressant, il est 30 % moins cher que l’original, ne souffrant pas de frais de recherches.
Source : Enquête réalisée en septembre 2007 pour Biogaran Médicaments Génériques.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email

Laissez un commentaire