L’endive

Simple et de bon goût, le « chicon t'chi» se croque jusqu’à la fin de l’hiver.

C’est l’un des légumes les plus difficiles à faire pousser et les plus simples à préparer. Pratique, elle se conserve deux semaines dans le frigo.

Diététique (15 calories pour 100 g), elle est riche en eau (94 %) et en potassium aux effets diurétiques, en fibres, sachant qu’une portion de 200 g couvre 25 % des besoins quotidiens, stimulant en douceur le transit intestinal (avis aux constipés !).

Crue, en salade, sa douceur s’associe à des saveurs fumées : dés de lardons, rubans de saumon fumé.

Cuite à l’eau, à la vapeur pour préserver ses qualités nutritionnelles, fondue ou braisée, elle fait également de délicieuses tartes salées additionnée de tranches fines de poitrine fumée.

La bonne idée : Je tartine des feuilles d’endive de fromage frais, de tarama, d’houmous, de tzatsiki, de caviar d’aubergine, que je sers en apéro pour éviter de se gaver de pain et commencer à faire le plein de légumes.