À nous 2, Ménopause !

avatar

le 5 septembre 2014

Je prends soin de moi


© D.R.

Ouh, je sens quelques bouffées de chaleur et j’ai l’humeur maussade, que m’arrive-t-il subitement ? Cap ménopause oblige !

Je croise de plus en plus de copines « saccagées » par l’arrivée de la ménopause. Faut dire qu’on ne s’y prépare pas, ça reste un sujet tabou. On n’ose pas en parler, comme pour l’arrivée des règles quelques décennies plus tôt. Mais merde quoi, la ménopause c’est la fin d’une époque et le début d’une autre plus sereine, en tout cas ce n’est pas encore le 3e âge !
menopause
Juste fini règles et grossesses, me voilà libérée, mon ventre est rien qu’à moi, je peux m’occuper davantage de moi-même.
Faut savoir que la transition, cette fameuse ménopause, qui arrive vers 45-55 ans, quand ce n’est pas à 40 ans pour 1 % des femmes ménopausées, peut durer de 5 à 10 années, et 1 pour les plus chanceuses, bref un cap à passer alors tant qu’à faire, passons le sereinement, puisqu’ainsi va la vie !
Pour éviter que ça vire à la pathologie avec son flot de déprime, fatigue, prise de poids, j’en passe et des pires, après tout, ça n’est qu’une transition, un virage avant un nouveau mode jemesensbien, qui n’exclut en rien ma féminité et ma libido, je prends conscience de mon état, l’accepte et fais tout ce qu’il faut pour bien la vivre. D’ailleurs, prenons date les copines : Journée mondiale de la Ménopause le samedi 18 octobre 2014.
Dès les premiers signes de bouleversements hormonaux (voir les symptômes ci-dessous) prendre quelques précautions de base comme manger sain et sans surcharge. LIRE Je mange quoi à la ménopause

Quels sont les symptômes et que faire pour m’en passer ?
• Je me sens gonflée, j’ai comme l’impression que j’ai de plus en plus de cellulite… Il est temps de me mettre au drainage lymphatique pour améliorer la circulation et limiter la cellulite. Bon plan également, le cerfeuil, plante aromatique diurétique à parsemer dans mes plats, également disponible en gélules, ainsi que les queues de cerise, l’orthosiphon et la piloselle.
• Mes mains gonflent et sont douloureuses au réveil, je prends un veinotonique, tel la Vigne Rouge disponible en comprimés en magasins bio.
• Je me sens déprimée, un rien m’agace, j’ai des sautes d’humeur… Je me prépare 3 tasses par jour de tisane de millepertuis, la plante anti-déprime, et en apprécie les effets au bout de 4 semaines (calme et sommeil retrouvés). Autre remède naturel pour chasser stress et déprime, calmer l’anxiété et même limiter les bouffées de chaleur, j’absorbe les élixirs floraux aux Fleurs de Bach : la Gentiane pour positiver, le Bourgeon de marronnier pour mieux profiter du moment présent, le Chèvrefeuille pour arrêter d’idéaliser le passé et regarder l’avenir sans peur, le Charme pour retrouver mon entrain, le Châtaignier pour chasser mes angoisses et le Noyer pour passer le cap de la ménopause.
• Je ne dors plus, me réveille chaque nuit, j’suis crevée… C’est dû au manque d’œstrogènes. Donc je dîne léger (poisson, légumes, yaourt), fais des cures de magnésium marin, pratique la relaxation, respiration profonde ou stretching avant de me coucher, et pour lutter contre la fatigue générale prend de la gelée royale au petit-déjeuner en plus de fruits riches en vitamine C tel le kiwi.
> Somnifères naturels. Pour m’aider à trouver le sommeil, je fais des cures de plantes à l’action calmante, comme la ballotte et la verveine citronnée, la valériane et le tilleul, la passiflore et l’aubépine, à consommer en infusion (que je sucre au miel) ou en gélules. Sans compter que j’ai bu ma tasse de millepertuis.
• Je me sens fatiguée… Je fais une cure de ginseng riche en vitamine du groupe B ainsi qu’en minéraux (phosphore, fer, cuivre, manganèse, soufre, silice) pour booster mon corps et mon psychisme, du Panax Ginseng de Corée, le meilleur, en teinture mère ou gélules (en magasins bio). Et je ne prends surtout pas d’excitants (café ou coca) !
• J’ai des bouffées de chaleur… Pas mal l’homéopathie, je prends 3 granules matin, midi et soir 30 minutes avant le repas de :
Sanguinaria canadensis 5CH, si je ne transpire pas forcément,
Cactus grandiflorus 7CH, si j’ai maux de tête, tempes battantes et palpitations…
Sepia 9CH, si le mal est rapide et intense,
Pilocarpus jaborandi 5CH, si j’ai de grosses sueurs, chaudes puis froides
ou Lilium tigrum 9CH, si froides avec pieds et mains brûlants et irritabilité.
> J’AIME : L’élixir prêt-à-consommer « Ménopause » aux Fleurs de Bach d’Elixir&Co, que j’utilise depuis 2 ans maintenant, ça m’évite les bouffées de chaleur incommodantes, ainsi que l’humeur maussade qui me submergeait. Et c’est simple à prendre ! LIRE Cap Ménopause, 5 outils de bien-être pour bien vivre sa ménopause

Préférer les méthodes naturelles
et une bonne hygiène de vie
pour continuer de vivre bien longtemps

• J’ai mal à la tête plus fréquemment qu’avant la ménopause… Je surveille mon alimentation et n’hésite pas à prendre un traitement homéopathique. Voir ci-dessus.
• Je souffre de sécheresse cutanée, ma peau, visage et corps et ma gorge sont desséchées, tout comme mes muqueuses vaginales… Je me tartine le corps de beurre de karité hydratant et de gel d’Aloe vera hydratant et régénérant cellulaire, use et abuse des huiles de beauté aux acides gras essentiels (avocat, abricot, jojoba, germe de blé, etc). Je me supplémente en vitamine B2 qui intervient dans la qualité des muqueuses, mange de la levure de bière, utilise un gel vaginal hydratant type « Replens » pour adoucir les muqueuses et ne pas perturber ma vie de couple (en pharmacie), voire prends un traitement homéopathique (Lycopodium 9CH, 3 granules matin et soir pendant au moins 3 semaines).
> J’AIME les capsules d’huile d’onagre qui font du bien à ma peau et à toutes mes muqueuses internes, et en plus le complément alimentaire Donalis (en pharmacie).
Gare aux traitements hormonaux substitutifs, qui mal dosés peuvent provoquer l’apparition de certains cancers. Préférer les méthodes naturelles : alimentation, hormones végétales, sport, gestion du stress, plantes, une meilleure hygiène de vie, bref une prise en charge globale pour continuer de vivre, bien et longtemps.
• Je n’ai plus de désir sexuel… Pourtant y a pas d’âge pour être une femme épanouie ! Et bien je vais m’aérer et pratiquer une activité sportive 2 à 3 fois par semaine car en plus de participer à la densification de mes os, et à la diminution des bouffées de chaleur, ça éveille mes sens… Et puis je prends l’élixir floral « Libido » d’Elixir & Co, un précieux composé de Fleurs de Bach que je prends en même temps que l’élixir « Ménopause ». Je peux toujours oser les aphrodisiaques et autres viagra verts, en toute naturalité !
• Je perds la mémoire, rassurez-moi ce n’est pas Alzheimer…
Non mais le ralentissement hormonal de la ménopause peut avoir des répercussions sur l’équilibre hormonal du cerveau. Alors je continue de faire carburer mes neurones, et je le sustente de glucose et d’acides gras, de magnésium et de vitamines du groupe B, je fais des cures de gelée royale, et mangent des huiles végétales et des poissons gras. Et tiens je reprends les études, bon pour mes neurones. Pas mal aussi le resveratrol, précieux polyphénol pour entretenir peau et neurones et ne surtout pour pas vieillir trop vite.
• J’ai peur de faire de l’ostéoporose et de me casser de partout… LIRE le vrai/faux de l’ostéoporose… Je chouchoute mon squelette après 40 ans, besoin de silicium pour la solidité des os (prêle en gélules), de vitamine D, j’ai particulièrement besoin de calcium (1g/jour), soit 2 yaourts au lait entier, 100 g d’amandes et 200 g de cresson par jour, et de magnésium pour réguler l’entrée du calcium dans les cellules et favorise sa fixation sur la trame osseuse, de zinc pour la qualité des os et la synthèse du collagène (huîtres, poisson, céréales complètes et levure de bière en paillettes à ajouter aux légumes), également bons les brocolis riches en vitamine K protégeant des risques de fractures (col du fémur). LIRE également les Aliments qui remplacent les hormones ainsi que Fini arthrose et rhumatismes

Alors c’est vrai que mon assiette du petit-déjeuner est truffée de petites gélules et capsules, mais bon Jemesensbien !

> ET AUSSI
J’évite tout ce qui peut agresser mon squelette :
• Tabac. Une seule bouffée de cigarette génère des milliards de radicaux libres qui accélèrent les phénomènes de vieillissement accompagnant la ménopause. Sans compter qu’à raison d’un paquet par jour, la fumeuse avance l’âge de sa ménopause de une à deux années. Dommage !
• Alcool. Chargé en sucre, l’alcool apporte des glucides rapides qui interfèrent avec les sécrétions hormonales, sans compter qu’il est un facteur de risque supplémentaire sur le plan cardio-vasculaire. Dommage encore !

Sur ce : longue belle vie à toutes les copines !

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

commentaire

  1. avatar Regina
    Mardi 9 septembre 2014 à 8:17

    Je pense que ça peut t’intéresser … ;-)

Laissez un commentaire