Je PARRAINE un enfant

publi-reportage

J’adhère à une association humanitaire qui œuvre en faveur des enfants défavorisés.

J’ai de la chance d’être né en France,
comment partager cette chance ?
J’ai envie d’aider un enfant d’un pays pauvre.
Je veux participer à une action humanitaire, que faire ?

Je parraine un enfant !

> J’AIME Madagascar, ancienne colonie française, aujourd’hui parmi les 12 pays les plus pauvres au monde, où la langue administrative est encore le Français. Ainsi, je pourrais plus facilement communiquer avec mon filleul.
En effet, le parrainage consiste avant tout à donner une éducation à un enfant de famille trop pauvre pour subvenir à ses besoins nutritionnels et éducatifs. Ce n’est pas de l’assistanat. L’objectif est de le conduire à l’autonomie via l’apprentissage voire l’université, pour qu’il ait au final un métier = un avenir !
A l’école dès le Primaire, il apprend le Français, ainsi que l’Anglais en Secondaire. Le meilleur moyen de trouver un travail correctement payé.
> Le parrainage comprend :
– l’inscription à l’école,
– les fournitures scolaires, y compris cartable et tablier
– une paire de sandales en cuir pour aller à l’école, certains
enfants parcourant 5-6 km pour s’y rendre.

Pour 1 € par jour
J’offre un avenir à un enfant de Madagascar

– la cantine, soit un repas complet par jour, avec 3 fois /semaine 50g de viande + 1 fois une omelette + un verre de lait de vache, en plus de l’assiette de riz bien garnie avec une grosse louche de bouillon de légumineuses et 2g de spiruline, une algue formidable complément alimentaire qui remet sur pied les enfants les plus dénutris en 3 cures de 6 semaines intercalées de 2 semaines sans. Les enfants ainsi bien nourris travaillent mieux à l’école et sont en bonne santé, plus aguerris à affronter les frimas de l’hiver car sur les Hautes Terres à Madagascar (1500 m d’altitude) il fait froid l’hiver (4-7°C la nuit et 10-15°C le jour) occasionnant pour les plus faibles rhumes, bronchites, etc, pouvant conduire à la mort pour les plus faibles, si en plus ils ne sont pas soignés. A ce propos…
– les soins médicaux sont assurés dans notre dispensaire ouvert en 2013, et les soins dentaires (beaucoup ont les dents abîmées, cariées), ainsi que les lunettes optiques sont pris en charge par le parrainage.
– du riz pour la famille en dépannage en période de disette (l’hiver) quand les champs ne sont pas cultivables. Nous achetons 6 tonnes de riz par an (400€ la tonne environ).
– des vêtements distribués au moins 2 fois par an, selon les collectes effectuées en France et qu’il est possible d’emporter dans les bagages par avion (à défaut d’avoir les moyens de s’offrir un container).
– un voyage d’études annuel pour les récompenser d’avoir bien travaillé pendant l’année et leur donner ainsi l’occasion de découvrir leur pays et leur histoire.
école à Madagascar
Hygiène oblige, l’enfant reçoit chaque mois un tube de dentifrice et un savon, sa brosse à dents est change tous les 4-5 mois selon l’argent disponible.
– En dehors des heures de classe, tous les filleuls viennent le samedi à l’école reconvertie en centre d’animation, où ils bénéficient d’un encadrement avec les professeurs reconvertis en animateurs. Ils apprennent ainsi des chants et danses, font des jeux de société ou d’extérieur, écrivent à leurs parrains une fois par trimestre, sont surtout à abri du soleil comme du froid, de la pluie et du vent sur les Hautes Terres à 1500 m d’altitude, et ne traînent pas dans les rues.
> En retour, je reçois son bulletin scolaire chaque trimestre ainsi qu’une lettre et/ou un dessin selon son niveau d’éducation, et un rapport détaillée des actions de l’association une fois par an. Je suis convié à la réunion annuelle de l’association qui se tient à Paris. Et je reçois le reçu fiscal en fin d’année (début janvier).logo association zazakely sambatra

Zazakely Sambatra :
Signifie « Enfants Heureux » en Malgache
Association Loi 1901
Reconnue d’intérêt général
16, passage Charles Dallery, 75011 Paris.
Tél : 01 43 48 74 50
Contact : zazakelysambatra@gmail.com
Blog : www.zazakelysambatra.asso.fr
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire

BONUS : En plus du parrainage d’enfants, l’association a ouvert une ECOLE en 2007 avec trois professeurs, la CANTINE en 2012, un DISPENSAIRE en 2013 qui emploie deux médecins et un infirmier, creuse des PUITS, soit 13 à fin 2014, construit des DOUCHES publiques dans les villages, soit 3 à fin 2014… Tout cela est possible grâce à VOS DONS (reçu fiscal). Merci de votre aide !