Je manque de sommeil

avatar

le 23 septembre 2013

Je prends soin de moi


© InfoLiterie.com & Bol d'Air Jacquier

Pourquoi je dors moins ou mal ? Est-ce grave pour ma santé ?

Selon un sondage réalisé par Infoliterie.com, 70% des Français sont gênés dans leur sommeil par leur partenaire. La faute du lit ? LIRE Le chiffre sur la qualité du sommeil
 sommeil dormir à deux
Essentiel pour me sentir bien et attaquer la rentrée d’un bon pied bon œil, le sommeil, qui occupe un tiers de ma vie ! Il est absolument primordial pour récupérer de ma journée bien chargée, avoir toujours le moral au beau fixe, être en pleine forme et maintenir un bon métabolisme… LIRE Sommeil et performances
Cela dit, force est de constater que je dors moins qu’avant ! Mon temps de sommeil, qui était de 9h, est passé à moins de 6h par nuit. Et je ne suis pas la seule à en « souffrir ».

Pourquoi je dors moins ?
Mon sommeil est malmené par ce 21e siècle trépidant au rythme de vie irrégulier, à l’environnement bruyant et pollué, aux périodes de stress qui s’enchaînent, et pour cause on court entre la vie familiale, les transports, le travail, les loisirs que l’on essaye de maintenir même tardifs, et retour à la maison avec son lot de responsabilités. Bref, de moins en moins le temps de dormir…

Pourquoi je dors mal ?
Je souffre d’insomnies lancinantes, d’agitations dérangeant le sommeil de l’autre, d’irruptions d’angoisses voire de cauchemars qui me réveillent, de ronflements –ceux de Jules comme les miens-, ou encore de comportements somnambuliques quand ce n’est pas d’apnée du sommeil. LIRE Je souffre d’apnée du sommeil (à paraître demain)…
Je dors mal également parce que je souffre de pathologies inflammatoires, comme la polyarthrite rhumatoïde qui me réveille. Je fais de l’hypertension artérielle, j’ai du diabète, je suis en surpoids, voire obèse… Bref, dormir peut s’avérer plus perturbant que reposant pour plus de 20 % des Français !

Quelles conséquences à moins/mal dormir ?
La mauvaise qualité du sommeil engendre de fâcheuses répercussions sur la santé, à commencer par une somnolence diurne ayant pour conséquence la baisse de vigilance pouvant occasionner

Dormir peut s’avérer plus perturbant que reposant pour plus de 20 % des Français

des accidents, la perte de mémoire, des troubles du comportement dont l’irritabilité.
Par ailleurs, les insomnies chroniques liées à un stress, une intoxication, une maladie, entraînent un stress oxydatif et la perturbation des fonctions métaboliques. Quand elles durent plusieurs mois, elles peuvent déclencher des maladies graves comme Alzheimer, Parkinson, des douleurs chroniques, des maladies psychiques ou psychiatriques, comme la dépression.
Le manque de sommeil sous toutes ses formes est associé plus généralement à une augmentation de la morbidité cardiovasculaire.

Alors je fais quoi pour retrouver un sommeil de bébé ?
> Je prends un bon Bol d’Air Jacquier… Parfaitement ! Être sous-oxygéné affecte ma vitalité et ma santé, et c’est le lot de nous tous, citadins. En respirant 3 à 5 minutes de bon air des pins des Landes (l’extrait de résine de pin favorisant l’assimilation de l’oxygène dans l’organisme),
je suis moins fatigué/e, moins stressé/e, je dors mieux, ma mémoire et mon niveau de concentration sont au top et côté forme physique je dépote. Sans compter que ça m’aide à arrêter de fumer, et bonus à mincir vu que ça circule mieux dans mon organisme, J’AIME ! A compléter par un exercice physique pour une bonne oxygénation cellulaire. Et zou Jemesensbien ! LIRE Kesako ce Bol d’Air Jacquier ?
sommeil bol d'air jacquier
Le Bol d’Air Jacquier se pratique dans les boutiques Holiste : 29 bld Henri IV, Paris 4e. 13, rue Dumenge, Lyon 4e. 32, rue de Verdun, Châtel St-Germain / Metz. Appareil également à louer 190 €/mois, ou en vente, pour en faire profiter toute la famille. Plus d’informations sur le site : www.holiste.com et contact@holiste.com

> J’ai une bonne hygiène de vie :
1. J’évite les excitants après 17h : café, thé, coca, tabac, alcool… Mieux encore je m’en passe carrément, je serai ainsi moins énervé/e et qui sait verrai la fin de mes problèmes d’articulations, etc.
2. Je mise sur une alimentation riche en magnésium pour limiter la fatigue et retrouver un sommeil naturel. LIRE Essentiel le magnésium par le Dr Jean-Paul Curtay…
A défaut je le prends en complément alimentaire, en mode magnésium marin plus facilement assimilable (en pharmacie et magasins bio).
3. Je pratique une activité physique modérée. Excellent, la marche, le vélo, la piscine… Et pour rester zen, ne pas me faire dévorer par le stress, tout en entretenant mon petit corps, idéal le yoga comme le Pilates.
4. Je dors dans un « bon » lit : avec un sommier et un matelas adaptés à notre dos ainsi qu’à notre taille, pour cela je n’hésite pas à tester la literie dans les magasins avec Jules et ne rechigne pas à débourser un peu plus en misant sur les grandes marques garantes d’un sommeil de plomb 8-10 ans durant. Il s’agit d’un un investissement de long terme, qui revient à seulement 0,30 ou 0,40 € par nuit en moyenne, soit 5 soit moins cher qu’une demi-baguette de pain (prix calculé d’après le prix moyen d’un matelas et d’un sommier de 140×190 cm évalués à 1 000 € et 160×200 cm évalués à 1 500 €, pour une utilisation pendant 10 ans). Plus d’hésitation !
Pour trouver « le » lit qui me convient, je me fie aux distributeurs répertoriés par l’Association Pour la Literie (liste sur le site www.infoliterie.com). Essentiel également, l’oreiller pour prendre soin de mes cervicales et ne pas me réveiller avec un torticolis ou un mal de tête carabiné. LIRE Comment bien dormir à deux ? ainsi que l’article Quel oreiller pour bien dormir ?
5. Je me tourne vers les médecines douces pour m’aider à redormir naturellement. Fini la dépendance aux médicaments qui me flinguent l’organisme.  J’ai testé l’Elixir de fleurs de Bach «Sommeil» qui m’a permis de réguler mon sommeil en une petite semaine, et que je reprends ensuite dès qu’une idée me tourne dans la tête toute la nuit. Mon beau-frère l’a également testé et en est de même satisfait.
Autres somnifères naturels : le millepertuis, la verveine citronnée, la valériane et le tilleul, la passiflore et l’aubépine, à consommer en infusion (2 à 3 tasses par jour) ou en gélules. LIRE 3 préparations naturelles pour trouver le sommeil…

Allez bonne et douce nuit !

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

commentaire

  1. avatar Véronique Geoffroy
    Lundi 23 septembre 2013 à 17:59

    depuis une semaine j’ai loué un appareil à Bol d’air Jacquier et en prends donc 2 à 3 fois par jour, de même que mon mari et mes enfants… Testons en famille !

Laissez un commentaire