Pourquoi et comment je m’hydrate ?

avatar

le 11 novembre 2013

Je me nourris bien


© D.R.

Je m’hydrate pour vivre mais également pour me sentir bien…

En matière de boisson et d’hydratation, la dimension émotionnelle des boissons est un domaine encore peu exploré. Selon une étude réalisée de L’Institut Européen de l’Hydratation révélée dans le cadre des Entretiens de Bichat sur les perceptions et les habitudes de consommation des Français en terme d’hydratation. « Boire ne répond pas uniquement à une simple nécessité physiologique, le choix d’une boisson est porteur d’une véritable dimension sociale et culturelle ».
hydratation
Créé en 2010, l’Institut Européen de l’hydratation (EHI) regroupe des experts issus de pays européens et a vocation à faire progresser et à améliorer l’état des connaissances scientifiques sur l’importance de l’hydratation. Collaborant avec des scientifiques indépendants, l’EHI propose une source d’informations de référence pour aider à comprendre l’hydratation de l’homme et ses effets sur la santé, le bien-être et la performance.

Qu’évoquent les boissons ?
Les boissons fraîches évoquent les vacances, et notamment les boissons rafraîchissantes sans alcool, premières à être citées (30%) devant la bière et le vin (26%), et les jus de fruits et smoothies (20%)… Tandis que les boissons chaudes évoquent elles des moments cocoon, répondent au besoin de se réchauffer, se réconforter même, en buvant en priorité un chocolat chaud (42%), qui fait immanquablement référence à l’enfance à la manière d’une madeleine de Proust, loin devant le lait (22%), mais encore un café (17%), un thé ou une tisane (15%).
Quand aux boissons alcoolisées, elles font référence à la fête, les alcools forts, le vin et la bière participant à l’euphorie des moments festifs pour 83% et sont synonymes de convivialité pour 63%.

Les boissons ont-elles un sexe ?
Apparemment oui ! L’étude révèle de vraies différences selon le genre. Pour se détendre les femmes privilégient avant tout la tasse de thé ou de tisane (33%) contre la bière et le vin pour les hommes (28%). « Ce résultat peut s’expliquer par des préoccupations diététiques supérieures chez la femme », commente Louis Mathiot, sociologue de l’alimentation.

Les boissons ont-elles un âge ?
L’univers d’évocation des boissons des 15-24 ans est largement positif et ne place pas l’alcool au premier plan lorsqu’il s’agit de partager un moment de convivialité : les boissons rafraîchissantes (41%), associées au plaisir et à la détente, y figurent en bonne place. Surprise : Le thé ou la tisane sont également évoqués pour se détendre (38%), preuve d’une vraie diversité dans les choix des jeunes ! « Pour l’adolescent, la diversité des boissons accompagne bien la diversité des moments de consommation », commente le Dr Lecerf.

Que boit on ?
« Ce que l’on boit n’est pas un hasard, on choisit de boire ce que l’on aime. L’apport des boissons va au-delà du besoin nutritionnel et n’est pas accessoire dans les émotions reçues. C’est le premier enseignement de cette enquête », conclut Louis Mathiot.

LIRE également Boissons couleurs émotions pour étancher ma soif au sport…

RAPPEL : Les apports hydriques journaliers adéquats identifiés par les experts de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) sont de : 2 litres chez la femme adulte et 2,5 litres chez l’homme adulte, à répartir entre l’eau contenue dans tous les aliments et les boissons. 70 à 80 % des apports hydriques proviennent des boissons.
> Mais force est de constater qu’en France, seul 1 adulte sur 4 atteint le repère de 1,5 litre/jour de boisson (source CREDOC enquête CCAF 2010).

Plus d’information sur l’hydratation sur www.europeanhydrationinstitute.org/fr/
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

3 commentaires

  1. avatar MC
    Jeudi 14 novembre 2013 à 9:05

    Très intéressant à partager

  2. avatar lipocavitation Paris
    Vendredi 15 novembre 2013 à 0:05

    Merci pour cette découverte!
    L’hydratation fait partie de la vie quotidienne des gens en bonne santé et qui prennent soin de leur ligne.
    Une petite question: est-ce que vous êtes de ceux qui pensent que s’hydrater suffisamment fait mincir?

  3. avatar Véronique Geoffroy
    Samedi 16 novembre 2013 à 17:26

    Mincir faut pas pousser, mais éliminer oui, et garder la ligne !

Laissez un commentaire