Féminin le champagne

avatar

le 9 septembre 2013

Je me nourris bien


© Aysse

Le champagne est une boisson féminine, elle nous rend pétillante…

Ce sont les femmes qui en parlent le mieux…
champagne Aÿsse
Madame de Pompadour ne disait-elle pas que le champagne est le seul vin à ne pas altérer la beauté des femmes ? D’ailleurs, ce serait à l’empreinte de son sein que l’on doit la coupe ample et ronde que l’on porte à nos lèvres gourmandes.
Joséphine de Beauharnais entretenait sa peu fine et laiteuse par des bains de champagne.
Sarah Bernhardt assurait quand à elle sa force et son énergie de ses bulles.
Raquel Welch frictionnait de cet élixir sa poitrine assurée plus d’un millions de dollars.
Marlène Dietrich l’exigeait dans chacun de ses contrat comme carburant, tout comme Marilyn Monroe et Brigitte Bardot qui le buvaient telle une bouffée d’oxygène…

« Ma femme aux épaules de champagne »
André Breton

Sous l’Empire, Napoléon fait inscrire le champagne dans la pharmacopée. Ses vertus thérapeutiques étant alors connues empiriquement, portant remède aux problèmes de digestion, migraine, dépression, élimination…
Aujourd’hui, c’est son pouvoir cosmétique qui est étudié et vérifié par l’Université de Reims en Champagne-Ardenne et le C.N.R.S., sous la direction de Lionel de Benedetti, PDG de Arlicos et artisan des formules Aÿsse, nouveaux Hauts Cosmétiques à base de champagne, lancés par Pascale Baudin de Saint Quentin, une femme pétillante bien dans son temps. LIRE lundi Belle et pétillante

Les vertus cosmétiques du champagne
Matière précieuse, actif prestigieux, le champagne a un pouvoir hydratant et régénérant d’une puissance exceptionnelle grâce à des ingrédients uniques :
• Des flavonoïdes puissants antioxydants retardant le vieillissement des cellules.
• Des acides organiques, tels l’acide citrique favorisant le renouvellement cellulaire, les acides tartrique et malique antioxydants, l’acide lactique favorisant l’hydratation et l’acide salicylique, un régénérant cellulaire.
• Des acides aminés comme la proline, la lysine et l’arginine favorisant la réparation cellulaire.
• Des vitamines A protectrice de l’épiderme et C favorisant le renouvellement cellulaire.
• Des minéraux essentiels à mon bien-être tels le potassium pour l’éclat et la luminosité du teint, le fer pour redynamiser les interactions cellulaires, le zinc pour ralentir le vieillissement cellulaire, le cuivre pour activer les mécanismes de défense naturelle, le silicium pour activer la synthèse de collagène et le lithium pour régulariser le renouvellement des kératinocytes tous les 21 jours.
• Des sucres source d’énergie pour mes cellules.
• Des alcools comme l’alcool éthylique et le sorbitol qui dynamisent et équilibrent la flore cutanée, à petite dose, en toute modération, on est bien d’accord.

Bon allez une petite coupe de champ’ à défaut de pouvoir m’offrir un bain de bulles, et bientôt des cosmétiques au champagne… Et zou je me sens bien et belle, et oh combien pétillante !

Source : Aÿsse, www.aysse.com
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire