Vive les pompes à eau

avatar

le 9 juin 2012

Je m’active


© Teva

Décolleté plongeant de rigueur en cette Année de l’Eau, jusqu’au bout des doigts de pieds…

Déstressante, détendante, désintoxiquante… L’eau c’est la santé, consommons la sans modération et surtout à tous les niveaux, dans le verre comme aux pieds…
chaussures aquatiques
En effet, c’est trop bon de marcher dans l’eau par fortes chaleurs ! Excellent pour la circulation de mes frêles guiboles, et tellement plus captivant d’explorer les rivières et torrents comme le bord de mer plutôt que les sentiers par trop battus.
Encore faut-il être chaussé ad hoc, car patauger dans l’eau le pied non sécurisé, frise l’inconscience. Non seulement on peut se faire piquer par une bestiole (ça m’est arrivé un soir de bain de minuit), mais encore se défoncer la plante du pied sur une boîte de conserve rouillée (ça aussi ça m’est arrivé dans une retenue de torrent). Et puis passer d’une pirogue à la plage comme d’un raft à la berge sans avoir à se déchausser puis se rechausser, c’est tellement plus simple.
Alternative à la basket, qui se refroidie mouillée et reste trempée me provoquant des crampes, et au chausson Néoprène, qui lui ne tient pas le pied et n’est pas franchement tout terrain, il y a une nouvelle génération de « pompes à eau » que j’ai eu l’occasion de tester sur le terrain, et notamment en mode Teva. Ça va bien !

BON PLAN Marche à l’eau : Top les modèles « Churn » développés par Teva pour nous permettre à nous les aventuriers urbains de partir tranquilles en vacances-voyages, bien dans nos pompes, sans emporter tout le placard.
Je précise que la marque de chaussures de loisirs Teva n’est absolument pas un phénomène « momode ». Elle est née en 1984 dans la rivière du Grand Canyon en Arizona, alors que le jeune kayakiste et guide de rafting Mark Thatcher, lassé de trimbaler plusieurs paires de chaussures pour passer de l’univers aquatique à l’univers terrestre, conçut la première sandale de sport au monde. De 1984 à 2012, il y a un grand pas, voyez par vous-même…

> J’ai testé la pompe à eau « Churn Gern de Teva ». J’AIME son carénage ultra léger, aéré et protecteur qui ne m’empêche pas de nager, m’évitant piqûres de bestioles dans l’eau, coupures sur les rochers et bobos en tout genre.

chaussures aquatiques
En effet, la Churn est une chaussure hybride destinée à pratiquer les sport d’eau tout en passant du temps sur terre. Ainsi la semelle permet d’adhérer au sol même humide un maximum, et sa tige en nylon Mesh (tissée aérée) de garder le pied stable et sous contrôle, tout en le laissant respirer et même sécher à l’air, grâce à ses micro canaux de drainage situés à l’avant de la chaussure.
chaussures aquatiques
2 modèles donc, en mode « basket » fermée, la « Churn Gern » (rouge), qui s’enfile tel un chausson bien enveloppant qu’au besoin on ajuste en serrant les lacets, et la « Churn Evo » (verte) ouverte à l’arrière telle une sandale au talon rabattable qui peut se porter en mule. 2 modèles tout confort grâce au bon amorti de la semelle qui permet de sauter tel un cabri d’un rocher à l’autre, sans se faire mal (le modèle femme, du 36 au 43, 89,95 €).

> Matez aussi la « Zilch », la sandale sport de l’été, la plus mince et la plus simple jamais créée ! De construction minimaliste, elle épouse la courbure et le

sandales aquatiques

flex naturel du pied, sa semelle Spider Rubber de 10 mm d’épaisseur archi adhérente procurant une sensation unique de communion avec la terre, tout en apportant une protection et une traction que même le pied nu ne procure pas naturellement. Flexible à donf, elle s’enroule complètement sans risquer de s’abîmer, bien pratique dans les bagages (89,95 €).
Un modèle complémentaire de la Churn, pour faire prendre l’air aux orteils.

TEVA : en vente dans les magasins de sport comme Au Vieux Campeur à Paris, Twinner à La Grave, Kayak shop à Saint Clément sur Durance, Larbiose à Clermont Ferrand… www.teva.co.uk
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

2 commentaires

  1. avatar jacqueline geoffroy
    Mardi 19 juin 2012 à 10:09

    bravo bien écrit donne envie d avoir 20 ans et de gambader dans les rivières .Très bon document les ventes devraient éclater Au Vieux CAMPEUR

  2. avatar Alex Leclerq
    Jeudi 17 janvier 2013 à 23:38

    J’adore. j’aimerai bien trouver les mêmes chaussures au Québec
    voir le site www. chaussuresblanchet.com

Laissez un commentaire