Plus malin que le mélanome

avatar

le 21 mai 2012

Je prends soin de moi


© Stéphane de Bourgies

Sympa le soleil. Enfin pas toujours ! C’est comme tout, il ne faut pas en abuser au risque développer un mélanome, méchant cancer de la peau…

Dans le doute concernant ma petite peau, je profite de la Journée Nationale de Prévention et de Dépistage des Cancers de la Peau pour éviter de faire partie des 9780 nouveaux cas en 2011 touchés par le

cancer de la peau

Le Dr Nathalie Gral, dermatologue à Grenoble, sportive souvent sous le soleil, nous met en garde contre les effets nocifs des rayons U.V.

mélanome « malin », cancer de la peau le plus grave. 1 620 en sont décédés et le phénomène va en augmentant de 10 % chaque année en France, touchant particulièrement les moins de 40 ans et notamment les femmes qui fréquentent assidument les salons de bronzage
Finalement, vive la pluie et la mine de papier mâché en ce mois de mai ! Et vive cette Journée du dépistage, car dépisté à temps et traité sans délai, ce fichu mélanome peut être combattu efficacement. Ne ratons pas cette chance. D’autant que le dépistage est gratuit et anonyme.

> BON PLAN Dépistage : Un numéro vert le 3015 (appel gratuit depuis un poste fixe) mis en place par MAAF Assurances, partenaire de l’opération, permet d’obtenir les coordonnées des centres de dépistage les plus proches, également accessibles sur le site du Syndicat des Dermatos, ainsi que par le biais de l’application « SoleilRisk ».
« Cette action emblématique de l’ensemble de notre profession me tient particulièrement à cœur et j’en ferai une priorité dans les missions qui viennent de m’être confiées. » souligne Luc Sulimovic, Président du

Dépistage précoce, espoir de guérison

Syndicat National des Dermatologues Vénéréologues. Or la situation est alarmante, vu le nombre croissant de cabines de bronzage mise à la disposition des Français, soit 15 500, 16 % de la population en ayant déjà fréquenté une…
Pour information, le seul traitement efficace consiste en l’ablation de la tumeur débutante. Détecté dès le début de son évolution, le mélanome a toutes les chances de disparaître.

> MEILLEUR PLAN BRONZAGE EN VILLE, la douche solaire, LIRE l’article j’ai testé le bronzage sans U.V. pour les irréductibles de la bonne mine.

Les conseils du Dr Nathalie Gral,
dermatologue à Grenoble et intervenante sur Dermagazine.fr
« N’attendez pas le mois de mai et la Journée pour montrer votre peau à un dermatologue si vous êtes un sujet à risques », c’est-à-dire :
Si vos loisirs ou votre profession vous exposent au soleil.
Si votre peau est particulièrement sensible au soleil.
Si vous présentez de nombreux grains de beauté.
Si vous avez des antécédents personnel ou familiaux de cancer cutané.
Si vous avez un grain de beauté qui répond aux critères « ABCDE » : A comme Asymétrie, B comme Bords irréguliers, C comme Couleur non homogène, D comme Diamètre supérieur à 6 mm, E comme Évolution, toute tâche changeant d’aspect rapidement (forme, taille, épaisseur, couleur) doit constituer un signe d’alerte.

> La bonne attitude solaire
N’oubliez pas les conseils élémentaires, à savoir :
Éviter le soleil entre 11 h et 16 h, s’exposer de façon progressive afin d’éviter le coup de soleil, protéger les enfants avec un chapeau, un T-shirt et des lunettes de soleil, et surtout ne pas exposer pas les enfants de moins d’un an.

LIRE également l’article Sous le soleil exactement, ce qu’il faut S-Avoir pour hâler en tenue de plage en toute sérénité…

Plus d’informations auprès du :
• S.N.D.V. : www.syndicatdermatos.org
• Dr Nathalie Gral : Centre Laser Dermatologique Helios, 30, bld Gambetta, Grenoble. Tél. : 04 76 43 31 61.
• Dermagazine, le magazine de la santé et de la beauté de la peau par des dermatologues, www.dermagazine.fr
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

commentaire

  1. avatar Véronique Geoffroy
    Jeudi 14 juin 2012 à 13:47

    Lor de cette 14ème JOURNEE DE PREVENTION ET DE DEPISTAGEDES CANCERS DE LA PEAU environ 14 000 patients ont été examinés dans 240 centres en France. Le numéro vert 3015 mis en place a enregistré 18 290 appels, et le site internet http://www.dermatos.fr a bénéficié de 183 609 visites dans le mois précédent la journée enregistrant une pointe à 34 395 visites le jour J et l’application SoleilRisk a été téléchargée 1 230 fois sur iPhone en mai et 836 fois sur Androïd.
    Les personnes n’ayant pas pu se rendre à ces consultations de dépistage gratuit, si elles présentent des facteurs de risque (peau claire avec de nombreux grains de beauté ou taches de rousseur, coups de soleil sévères dans l’enfance, antécédents de mélanomes personnels ou familiaux, mode de vie qui donne lieu à des expositions solaires intenses et répétitives) peuvent bénéficier de la consultation de dépistage (CDE) chez un dermatologue. En effet, « une consultation de dépistage du mélanome réalisée au cabinet par un médecin spécialiste en dermatologie » a été mise en place en février 2012. Cette consultation est en accès direct, c’est à dire que le patient n’a pas besoin de consulter son médecin traitant au préalable. Elle est prise en charge par la sécurité sociale à raison d’une visite par an.

Laissez un commentaire