Fragiles les mains

avatar

le 10 octobre 2012

Je prends soin de moi


© D.R. & Tableau MAPA

On n’y fait pas assez attention à nos mains, pourtant les soigner est gage de confort immédiat, de beauté et de jeunesse à long terme…

Les mains représentent en moyenne 4,9% de la surface corporelle, plus que le visage ! C’est d’ailleurs pour cela que la peau de la paume de la main est une des plus épaisses du corps, mesurant environ 4 millimètres contre à peine 0,5 millimètre au niveau des paupières. On les utilise tout le temps, onbelles mains
fait ainsi quelque 2 500 gestes par jour avec les mains, et pendant les cycles d’activités normales, les doigts sont en mouvement 40 % du temps en moyenne…

Nos mains n’ont pas froid aux yeux !
De même que le visage, la peau des mains est exposée tout au long de la journée à de nombreuses agressions : de nature mécanique (frottements avec les vêtements), chimique (pollution, cigarette, détergents et substances mal tolérées, irritantes ou allergisantes), microbiennes (ordinateur, toilettes, rue, transports en commun) et physiques (au froid comme au soleil, à des températures exceptionnellement élevées, chocs, coupures)…
Le saviez-vous ? Il est prouvé que la peau des mains des fumeurs est plus fragilisée. On constate par exemple que même les fumeurs « légers » – moins de 15 cigarettes par jour – ont une prévalence plus élevée d’eczéma des mains. Les fumeurs auraient donc encore plus d’intérêt que les autres à protéger leurs mains quand ils le peuvent.
Gare à l’eau ! Le contact répété de l’eau avec les mains modifie également la flore cutanée et le film hydrolipidique à la surface des mains. Cela diminue les défenses naturelles de la peau des mains
Or, la beauté et l’intégrité des mains sont des éléments sociaux importants : marqueurs de l’âge, de l’appartenance sociale et de la qualité de vie des personnes. Certaines personnes âgées sont gênées lorsque leurs mains paraissent plus vieilles que leur visage. Cela est d’autant plus frappant que la main est une des parties du corps la plus visible, et que l’on peut rarement cacher.

« Aimez vos mains ! »
Pas de miracle pour arborer de belles mains, « Aimez vos mains ! » assure le Dr Eve Lepicard, spécialiste en physiologie cutanée, et de nous conseiller…

La main est naturellement « bien équipée »
pour faire face aux agressions du quotidien

Pour prendre soin de ses mains il est recommandé de favoriser :
– Une bonne hygiène des mains.
– Le moins de molécules possibles en contact avec la peau et la flore cutanée. « Apprenez à isoler vos mains avec des gants de tous les éléments qui peuvent diminuer les voies d’adhérence des germes sur la peau. »
– Il faut reconnaître les situations qui nécessitent l’isolement des agents agressifs via le port de gants : ménage, jardinage, contact avec des surfaces ou objets qui peuvent agresser les mains. « Il faut considérer que l’ennemi des mains n’est pas l’agresseur très ponctuel mais bien les multiples petits gestes quotidiens qui favorisent l’érosion et le vieillissement de celles-ci. »
mains fragiles
La main est naturellement « bien équipée » pour faire face aux agressions du quotidien. Cependant, si on veut préserver cette barrière naturelle et la maintenir efficace, il est important d’accorder une protection efficace aux moments où elles sont le plus exposées : les tâches ménagères, le bricolage et le jardinage !

1, 2, 3 haut les mains !
1.Mon 1er geste beauté de mes mains c’est la boîte de gants fins jetables Mapa, solution efficace pour protéger mes mains des agressions, dans laquelle je pioche tant pour éplucher les légumes et préserver ma belle manucure, que pour m’étaler l’auto bronzant sur les jambes, jardiner mes plantes d’intérieur comme faire du petit bricolage sans abîmer mes ongles fraîchement fait.
Maintenant pour faire la vaisselle ou le ménage des sanitaires, rien ne vaut le bon gant de ménage Mapa beaucoup plus solide, à longues manchettes en latex naturel pour éviter de se tâcher, qui a vachement évolué : l’intérieur floqué coton absorbe la transpiration du coup le gant se retire facilement, et l’extérieur à relief antidérapant procure une bien meilleure préhension. Sans compter les coloris plus variés. L’intérêt c’est qu’on les trouve partout en rayon.
> Pour me laver les mains, j’utilise un savon au Ph neutre, écologique de surcroît.
2. Je me mets de la crème sur les mains tous les soirs et en plus lorsque j’ai une activité agressive pour mes mains, une crème hydratante et émolliente pour réparer le film hydrolipidique. À appliquer sur toute la surface des mains, sans oublier le tour des ongles, entre les doigts et les poignets.
> BON PLAN la crème aux herbes médicinales de Weleda, testée et approuvée tout l’été.vernis semi permanent
3. Je les chouchoute. Depuis que j’ai découvert les bars à manucure, je me fais faire une manucure-soins des mains avec pose de vernis une à deux fois par mois et me fait poser le vernis (car je n’y arrive pas seule) entre deux manucures dès que j’ai une soirée importante, ça met en valeur mes mains et donne tout de suite une « touche habillée ».
> LIRE J’ai testé le vernis semi-permanent chez Miss Carlota, implanté juste à côté de chez Castel, à Paris 6e (en photo ci-dessus).

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire