La chiropratique

avatar

le 15 octobre 2012

Je prends soin de moi


© AFC

1ère profession de santé manuelle reconnue comme experte de la colonne vertébrale, la chiropratique se révèle plus efficace à moyen comme à long terme contre le mal de dos que le traitement médicamenteux à l’effet de courte durée

Dans le cadre d’une étude financée cette année par le National Institute of Health, récemment publiée dans les Annals of Internal Medicine, une équipe de chercheurs a mesuré l’efficacité de différents traitements des cervicalgies aigües et subaigües. À moyen comme à long terme, les manipulations chiropratiques se sont révélées plus efficaces que le traitement médicamenteux.

chiropratique

Séance de chiropratique ©AFC

Testé et approuvé !
Il y a 12 ans, j’avais le dos « fracassé » de toutes parts, des cervicales au sacrum ayant subit deux graves accidents de sport, le premier une chute d’équitation à l’âge de 15 ans qui m’a laissée au tapis avec la colonne vertébrale bloquée 3 semaines et un traumatisme de la hanche qui m’a fait boiter des années durant l’hiver venu, ajouté à cela une mémorable chute de snowboard sur glace vive à l’Alpe d’Huez en 1992 qui m’a valu un traumatisme crânien et cervical doublé d’une fracture en « S » du sacrum, « du jamais vu ! » observe ma chiropraticienne Valérie Klingelschmitt rencontrée en 1999, qui garde une copie de la radiographie et pendant 8 mois a tenté, et diablement réussi, de me remettre d’aplomb, moi qui enchaînais lumbago aigu, sciatique et divers blocages du dos, ne pouvais même plus m’asseoir dans une voiture. Nous sommes en 2012, ça tient toujours, je n’ai pas eu l’occasion de vous le dire depuis, si vous me lisez, « merci Valérie ! » !

BON PLAN Santé & Chiropratique : Demain 16 octobre 2012 se tient la Journée mondiale de la ColonneVertébrale organisée à l’échelle internationale (The World Spine Day), et pour la première fois en France avec l’Association française de chiropratique (AFC) qui mobilise un maximum de chiropracteurs pour proposer ce jour-là une évaluation gratuite des dysfonctions vertébrales et des troubles de l’appareil locomoteur (7 à Paris et pas mal en province, voir la liste sur le site de l’AFC, www.chiropratique.org).

> Des chiffres qui font mal !
Selon l’INPES, 27 % des hommes et 36 % des femmes déclarent ressentir régulièrement des douleurs au dos. Pour les jeunes âgés de 12 à 19 ans le mal de dos arrive en 2e position après le mal de tête et avant le mal de ventre.

colonne vertébrale

Un sacré édifice la colonne vertébrale ! ©AFC

Kesako la Chiropratique ou chiropraxie ?
1ère profession de santé manuelle reconnue comme experte de la colonne vertébrale et des articulations et 3ème profession de santé mondiale après la médecine et la dentisterie, partenaire officiel de l’OMS, Organisation Mondiale de la Santé, prise en charge par certaines mutuelles, cette médecine douce américaine aide le corps à retrouver un équilibre nerveux satisfaisant, le bon fonctionnement des organes et une bonne posture, en partant de la colonne vertébrale, véritable arbre de vie.
Pour qui ? Elle s’adresse tant aux enfants qu’aux séniors, aux sportifs et aux femmes enceintes.
Pour quoi ? Elle permet de soigner torticolis, maux de tête, bourdonnement d’oreille, vertige, névralgie intercostale, lumbago et sciatique. La chiropraxie peut remédier aux affections les plus répandues du rachis tels les cervicalgies, les sciatiques ou les lumbagos, mais également aux affections des articulations (tendinites, syndrome du canal carpien…), mais aussi toutes les autres articulations, dites périphériques (épaule, coude, poignet, hanche, genou, cheville). N’hésitez pas à le consulter si vous souffrez de tendinites, d’entorses à répétition au niveau de ces articulations !
Le chiropracteur effectue des « ajustements » et non des « craquements ». La sensation de relâchement est immédiate. En cinq séances de 30 minutes, le corps est rééquilibré, dégagé des tensions et l’énergie circule sans encombre.
Le bruit que l’on entend lors d’une manipulation correspond à l’azote qui s’échappe de l’articulation. Cela n’est pas dangereux si cela est pratiqué par des personnes diplômées et ne provoque pas d’arthrose. Les dernières études montrent même que les manipulations ralentissent la progression de l’arthrose. Les montants des assurances professionnelles des chiropracteurs sont parmi les moins élevés du monde médical, preuve de la non-dangerosité de cette discipline (200 € par an).

LIRE également l’article sur le mal de dos, à la UNE lundi…

Plus d’informations auprès de l’Association Française de Chiropratique-AFC : 0820 888 377, www.chiropratique.org
Et ma chiro : Valérie Klingelschmitt, 9, rue Toussaint Ferron, Paris 13e. Tél. : 01 45 88 34 79.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

commentaire

  1. avatar Davet Covillon
    Vendredi 15 février 2013 à 5:46

    bon article! merci de ces détails. cela m’a aidé à mieux comprendre les chiropraticiens

Laissez un commentaire