76 % Solidays Sida

avatar

le 19 juin 2012

le chiffre


© Solidays

Solidays, un festival hors du commun, porteur de sens et rapporteur de fonds pour la lutte contre le Sida.

20 ans que l’association Solidarité Sida se bat contre ce fléau planétaire et 14 ans déjà qu’elle rameute les foule sur ce danger en mode musical. Plus facile de faire passer le message en chantant.sida
« Or on ne le dira jamais assez, Solidays n’est pas un festival comme les autres. Il s’y passe des choses qu’on ne voit pas ailleurs. Jeunesse motivée, artistes et personnalités engagés, festivaliers fidèles, permanents, bénévoles, médias et décideurs de tous bords forment une chaîne de soutien exceptionnelle sans laquelle Solidarité Sida ne pourrait atteindre ses objectifs », reconnaît Luc Barruet, directeur-fondateur de l’association.

Après 13 éditions, ce sont plus de 15 millions d’euros récoltés et investis dans la sensibilisation, la prévention et l’aide aux malades et près d’ 1,7 million de festivaliers réunis autour d’une cause commune, la lutte contre le sida. Chaque année, ce sont aussi plus de 1 000 bénévoles investis (sur les 3 000 opérant sur toute la France), des centaines de professionnels qui nous accompagnent et des équipes en interne, motivées. Mais aussi 100 associations partenaires venues du monde entier pour témoigner et rencontrer les festivaliers. Avec notre public c’est aussi une histoire d’amour qui repose avant tout sur la fidélité : 76 % des festivaliers en sont déjà au moins à leur seconde participation, n’hésitant pas à faire le déplacement de toute la France, 37 % venant de province.

> LIRE l’article 20 ans de Solidarité Sida, ça se fête au 14e Festival Solidays qui se déroule du 22 au 24 juin 2012 à l’Hippodrome de Longchamp, puis à la rentrée en un concert exceptionnel et unique pour les 20 ans de l’association, le 29 septembre 2012 à Bercy…

Source : www.solidarite-sida.org
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire