50 % Médicaments inutiles

avatar

le 17 novembre 2012

le chiffre


© D.R.

Gare aux 50 % de médicaments inutiles et 5 % de potentiellement très dangereux que l’on nous prescrit…

L’affaire du Mediator a fait coulé beaucoup de sang et d’encre et encore plus le « Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux » publié en septembre par le Pr Philippe Even, directeur de l’Institut Necker et le Pr Bernard Debré, député UMP de Paris. Cette bible du médicament de 900 pagesguide des médicaments recense 50% de médicaments inutiles, 20 % de mal tolérés, 5% de potentiellement  très dangereux… Paradoxe : 75 % sont remboursés !
Le Pr Even s’en prend particulièrement aux statines, les médicaments contre le cholestérol avalés par 3 à 5 millions de Français qui coûtent à la France 2 milliards d’euros par an et qu’il juge « complètement inutiles » ! Sans parler de certains médicaments cardiovasculaires, anti-inflammatoires et pilules contraceptives déclarés « dangereux ». « Ce livre aurait dû être écrit il y a 30 ans par les agences de l’État chargées d’informer le citoyen sur la valeur des médicaments », considère le Pr Even.

Non seulement, sans la prise inutile de ces médicaments dangereux, on se sentirait nettement mieux, et pour certains en vie, mais en plus cela règlerait le problème du manque d’argent dans le domaine de la santé et le déficit de l’Assurance Maladie.
Alors qu’attend on ? Pour le Pr Even, « la faute de cette dérive est à chercher dans le laxisme, la démagogie, l’incompétence et la corruption assurée par l’industrie pharmaceutique pour se procurer les 20 % de bénéfices qu’elle en tire chaque année. En 3 ans, elle double son capital et le quadruple en 7 ans ».

Bref, sans pour autant arrêter son traitement médicamenteux (utile et non dangereux), il est bon de se poser des questions sur l’utilité de prendre des médicaments au moindre mal, et de chercher des solutions alternatives dans la pharmacopée de Dame Nature, qui je le rappelle exerce ses talents depuis des siècles, sans effets secondaires.

> BON PLAN Santé : pour en finir avec la dépendance à ces médicaments lire « Le grand livre du bien-être au Naturel » qui propose les meilleures stratégies naturopathiques, à trouver en ligne à la Boutique Nature (www.boutique-nature.fr) et pour utiliser à bon escient les médicaments, je m’inscris à l’atelier médicaments mode d’emploi organisé par Giropharm… Allez, bonne santé !

Source : Le Monde de la Santé 13 septembre 2012.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire