Anti-UV&anti-méduses

À la mer, je me protège des brûlures du soleil et des méduses aussi !

L’année des méduses, je vous avais déjà parlé du pourquoi et comment les méduses me piquent alors que je ne leur ai rien fait, et de la crème anti méduses et anti-UV Médusyl. Voici une autre protection rapprochée pour empêcher les méduses de venir copiner en fauchetonnes avec moi.

meduses

La femme invisible c'est moi, bardée d'anti UV-antiMéduses

La protection UVA-UVB « UVmed » d’indice SPF 15 ou 30 a l’avantage d’être en spray donc facile à appliquer et bien couvrant, et est bien entendu waterproof. Elle contient des glycoaminoglycons, un leurre pas « con » du tout puisqu’il imite les « glycons » de la méduses qui du coup me confond avec elle-même et ne me puisque donc pas, cela dit par précautions le produit contient également du silicone pour empêcher les tentacules baladeuses de venir se coller à ma peau. Et si avec ça elle me pique quand même, il y a de l’extrait de plancton et des glycoprotéines qui bloquent les récepteurs de la cellule urticante, ainsi que du calcium et du magnésium qui inhilent les processus d’éjection du harpon vénéneux de la méduse. Un véritable bodygard (garde du corps) pour sirène !

Bon on est bien d’accord que même bardée de protection solaire UVmed, je ne vais tout de même pas aller tenter les tentacules, banc de méduses s’abstenir, j’suis pas une héroïne !

De 19 € à 21 € le spray, en vente en pharmacie et parapharmacie, et sur le site : www.uvmed.com
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire