Non au rhume !

C’est l’hécatombe autour de moi, ça « barle du nez qui goule à flots ». Pas chez moi ! Voici mes astuces de femme et mère prévoyante.

Les Européens contractent en moyenne 1 à 3 rhumes par an, les enfants de 8 à 10 ! Vive la vie en communauté !
rhume
Après avoir connu le retour du rhume avec la venue des enfants, et avoir finalement renoncé à nous gaver d’antibiotiques, je joue désormais la carte de la prévoyance, selon le bon vieil adage « prévenir plutôt que guérir ». Car non seulement c’est crevant de ne pouvoir respirer normalement, sans compter que ça empêche de dormir (celui qui a le rhume et celui qui supporte les ronflements de l’autre), mais en plus c’est sur moi que ça retombe et jouer les infirmières des enfants et de Jules, très peu pour moi !

Comment éviter rhume et refroidissements ?

D’abord éliminer. Ce n’est pas original, mais ça marche !
• Alors vive le sport qui fait transpirer et donc éliminer les toxines.
• Vive le sauna ou hammam pour éliminer et griller toutes les bactéries.
• Et vive l’eau, à boire, soit 1,5 à 2 litres quotidien pour… éliminer encore.

Booster les défenses immunitaires. Ensuite, il faut aider nos petits corps d’urbains actifs et stressés à lutter contre la fatigue, les tensions et le blues hivernal qui ramollissent notre système immunitaire.
• Alors vitamines C pour tous et tout au long de la journée, ça réduit de 40 % le rhume : kiwi au petit-déjeuner, jus d’orange pressé pour palier les coups de pompe, cassis à grignoter, et au besoin, pastilles de vitamine C à croquer.
• Je mets également de l’origan partout pour éloigner les affections de l’hiver et rebooste les organismes affaiblis.
• En plus, depuis la menace du H1N1, sur les conseils de mon médecin (que je ne vois plus du coup) je mets mes enfants tout l’hiver durant à l’ImmunoStim, un mix de 3 probiotiques et une prébiotique en sachet-poudre au petit goût vanillé qu’ils apprécient au petit-déjeuner. Moi et mon mari, en prenons également (version adultes) en cure de 3 semaines, en alternance avec des multivitamines et minéraux Bion 3. Tout cela en pharmacie.

Trop tard, j’ai le rhume !
Bon ça arrive qu’on se chope le rhume, via un copain des enfants qui vient passer le week-end et nous contamine tous. Vite un sauna et un max d’huiles essentielles ! Ça ne suffit pas toujours…
J’ai arrêté de prendre des médocs, d’une part car je suis allergique au paracétamol et qu’il y en a dans tous les médicaments contre les rhumes et grippes, d’autre part car les autres, comme l’ibuprofène, m’assèchent la gorge au point de me réveiller la nuit, ne me débouche pas plus le nez ni ne raccourcissent la durée du rhume, à moins de tomber dans le médoc hyper fort donc pas bon pour ma santé.

Trois découvertes efficaces en ce qui me concerne :

aromathérapie

Ravintsara (en haut) et Andrographis (en bas)

• L’huile essentielle de Ravintsara que je rapporte de Madagascar, que l’on trouve en pharmacie (Pranarôm). J’en absorbe 5 gouttes dans du jus de fruit (il faut ça pour faire passer le goût), matin et soir, c’est radical, en 3 jours maximum je suis guérie. De même Pranarôm a développé des sprays aux huiles essentielles vertueuses pour la gorge (qui adoucit) et pour le nez (qui dégage sans dessécher) à l’eucalyptus et à la propolis bio.

• L’Andrographis, une plante originaire d’Inde et du Shri-Lanka, utilisée en médecine ayurvédique, recommandée par l’OMS pour prévenir et traiter les infections respiratoires comme le rhume, la sinusite, la bronchite et la pharyngite. On la trouve également en pharmacie, dans les sachets d’« Acti’Rub » de la marque Santé Verte, un laboratoire qui propose des produits d’origine naturelle formulés à base de plantes, mais également de vitamines, minéraux, acides aminés et enzymes. Dedans il y a encore de l’échinacée, de l’astragale, N-acétylcystéine (acide aminé antioxydant puissant), de la vitamine C naturelle, du saule blanc et du zinc pour stimuler les défenses naturelles et le rétablissement, ainsi que de la grande camomille, du thym, du sureau noir et de l’eucalyptus pour lutter contre le mal de gorge, de tête et la température.

• La réflexologie plantaire
Depuis que j’ai découvert la réflexologie sur les pieds il y a dix ans, j’en suis devenue addict. Ça détend et ça soigne également les petits maux, tel le mal de tête, la gastro et le rhume ! En effet, le pied est la représentation miniaturisée du corps humain. Aussi à chaque zone réflexe correspond une partie du corps, qu’un toucher spécifique stimule favorisant l’auto guérison.

réflexologie pour le rhume

Les pieds, tableau de bord du corps humain

Une amie réflexologue à Boulogne, Nathalie Inbona, m’a conseillé cet exercice pour réduire l’inflammation des muqueuses et l’irritation de la gorge :
Assise en tailleur, je me saisie tout à tour de mes pieds et selon la cartographie, et avec la pulpe des doigts (les coussinets du pouce et de l’index), je stimule fermement sur les points réflexes de la gorge (dessus du pied entre pouce et 2e orteil), du cou (base du pouce), des sinus (base des ongles), des oreilles (dessous des 2 petits orteils), en travaillant par petites pressions fermes et répétées avec le pouce.
Puis sur la zone des poumons (coussinets), je chenille avec le pouce de droite à gauche et inversement en terminant sur le côté intérieur du pied. Et je procède de même sur les zones des ganglions du cou (entre les orteils), du visage (dessus du gros orteil) et des glandes surrénales (centre de la voûte).

Relire également 8 gestes anti-rhumes à adopter dès les premiers symptômes, histoire de ne rien oublier, mais également ne pas oublier mon parapluie et mes bottes de pluie… Le rhume ne passera pas par moi, na !

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire