Je ne veux pas être obèse !

avatar

le 10 mai 2011

Je prends soin de moi


© CNAO et S.Kempinaire

À l’origine de nombreuses complications, l’obésité, outre peu esthétique, entraîne une surmortalité. Big…re !

L’obésité est un grave problème de santé publique car elle est à l’origine de nombreuses complications qui entraînent une surmortalité et touche les personnes de plus en plus jeunes nourries au fast-food, suivant le modèle déjà observé aux États-Unis et en Europe du Nord.

obésité
En France, l’obésité concerne presque 15 % de la population, soit 6, 8 millions de personnes ! L’épidémie ne cesse d’augmenter et les régimes à répétition qui « détraquent » le corps sont l’un des facteurs importants de cette prise constante et inéluctable de poids. Lire Gare aux régimes amaigrissants. Commençons déjà par drainer, éliminer, on mincira bien ensuite.

Alerte !!!
Pour informer contre ce fléau, le CNAO impliqué à plein régime dans la prise en charge de l’obésité, sensibilise le grand public avec sa Journée de l’obésité qui se tient le 20 mai pour les professionnels et samedi 21 mai2011 pour nous grand public, via des rassemblements locaux et des animations placées sous le signe de la convivialité et du partage. Ainsi, de nombreux pique-niques sont organisés dans toute la France et en Europe avec une démarche ludique et préventive quant à l’équilibre alimentaire et les risques liés à l’obésité.

Kesako l’obésité ?
Du point de vue médical, l’obésité est définie comme « un excès de poids par augmentation de la masse du tissu adipeux ». Or le tissu adipeux a deux façons de stocker les graisses : augmenter la quantité stockée dans chacune des cellules adipeuses et multiplier le nombre de ces cellules adipeuses. Il devient alors difficile de supprimer les cellules excédentaires, c’est le surpoids.
Pour calculer son poids, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a défini les catégories en fonction de leur IMC (Indice de Masse Corporelle) selon la formule suivante :

tableau IMC

OBÈSE, LES 7 RISQUES À ÉVITER
Outre la gêne occasionnée par ce corps si lourd à traîner, limite douloureux, et son aspect peu esthétique, quoiqu’on finisse par s’y faire, l’obésité engendre tout plein de maladies « tueuses », telles…

1. Diabète de type II. Le nombre de diabétiques en France a doublé ces dix dernières années (près de 3 millions de personnes atteintes en France), surtout chez les jeunes et les femmes (46% sont des femmes).

Cette épidémie mondiale est invisible et nommée de « tueuse silencieuse est la 2ème affection de longue durée (ALD) la plus fréquente après le cancer.
> Recommandée aux diabétiques, la marche pour faire travailler le système cardio-vasculaire et améliorer la qualité de vie. Donc indispensables, les chaussures de sport Spécial diabétiques développée par Asics en collaboration avec l’Association Française des Diabétiques.
> Excellent aussi le chien reconnu anti-obésité, vraiment de bonne compagnie ! Allez Médor, viens on va promener !

2. Hypertension artérielle. L’hypertension artérielle est une affection très fréquente qui concerne 14 millions de personnes en France. Seulement 8 millions suivent un traitement pour la combattre. Les risques augmentent avec l’âge sans distinction de sexe, et notamment en cas de stress, d’obésité, mauvaise alimentation, excès de sel et d’alcool, de sédentarité aussi… autant de facteurs de risques sont maîtrisables.
> Excellente là encore l’activité physique : Lire 5 bonnes raisons de me bouger

obésité

Calendrier 2010 "Tout en Rondeurs" par Hervé Lewis pour le CNAO, GSK et la Fondation pour la Recherche Médicale

3. Cholestérol. En France près de 12 millions de personnes ont un excès de cholestérol, essentiellement les femmes. Si le cholestérol est indispensable à notre organisme, entrant dans la constitution des membranes entourant nos cellules, la composition d’hormones notamment génitales, et composant des sels biliaires nécessaires à la digestion, de la vitamine D… Il faut distinguer le « bon » du « mauvais ».
Il est généralement admis que le taux sanguin de cholestérol total doit être de : 1,5 à 2 g/l de sang avant l’âge de 30 ans ; et de 2 à 2,5 g/l après 30 ans. Mais le plus important est de connaître le taux du « bon » et du « mauvais » cholestérol. Le taux de HDL-cholestérol est de 0,40 à 0,65 g/l pour les hommes et de 0,5 à 0,8 g/l pour les femmes, tandis que le taux de LDL-cholestérol doit être inférieur à 1,3 g/l.

« L’obésité n’est pas une fatalité,
la combattre
doit être l’affaire de tous », le CNAO.

> Le simple geste de boire de l’eau pourrait bien m’aider à surveiller mon poids, dixit l’épidémiologiste Jodi Stookey.
> Le Dr Cohen propose de relever le challenge de réduire le cholestérol en 90 jours.
> Et le Dr Chevallier de nous donner son ordonnance alimentaire anti-cholestérol, parmi 60 prescriptions élémentaires !

4. Problèmes respiratoires. Essoufflement, difficultés respiratoires, maux de tête le matin, somnolence dans la journée… Les personnes atteintes d’obésité souffrent pour 40 % d’apnée du sommeil (trouble du sommeil fréquent qui se manifeste par des arrêts respiratoires prolongés et répétés pendant le sommeil) qui est aggravé par la surcharge pondérale ; et pour 10 %, du moins connu Syndrome Obésité Hypoventilation (quand les patients obèses ne sont plus capables de correctement évacuer le jour l’excès de CO2 accumulé pendant la nuit).
> Une assistance médicale légère est alors préconisée.

5. Douleurs articulaires. L’excès de poids fragilise toutes les articulations du corps et notamment les genoux surchargés, engendrant la gonarthrose (arthrose du genou), ainsi que lombalgies, sciatiques et dorsalgies.
> Deux conseils pour moins souffrir de gonarthrose : avoir les jambes et les cuisses musclées donc muscler les quadriceps et bien évidemment perdre du poids ce qui supprime la douleur et redonne de la mobilité, conseillent des rhumatologues américains de la Mayo Clinic à Rochester (USA) lors du Congrès de la Société française de Rhumatologie à Paris.
> Pour soulager des douleurs lombaires, sciatiques et dorsalgies, encore une fois perdre du poids améliore considérablement les douleurs.
> De même une légère activité comme les gym douces, le yoga peut faire regagner de la mobilité et de la souplesse, et travailler les abdominaux.

6. Risques de cancer. Il est aujourd’hui prouvé que le comportement alimentaire est imprégnant sur le développement de certains cancers (voies biliaires, colorectal) et un facteur important pour le cancer du sein.

7. Risque d’infertilité. La femme obèse est souvent sujette à un trouble de l’ovulation rendant difficile la possibilité d’une grossesse. De même, chez l’homme obèse, son poids peut influer sur la qualité de ses spermatozoïdes.

« L’obésité n’est pas une fatalité, la combattre doit être l’affaire de tous »… Y compris des enfants, 5 clés élémentaires pour prévenir l’obésité infantile. Allez les enfants, on va courir avec le chien, tout bénef pour nous tous, ou tiens si on y allait à vélo, style cani-VTT ? Oui, nos animaux de compagnie sont également touchés par l’obésité.

obèse

Indispensable la marche pour maigrir

Au fait, suis-je vraiment obèse ? Suis-je en train d’en prendre le chemin ? Je fais le TEST pour savoir si je suis obèse.
OUIiii, je le suis…

La bonne idée !
Joignons l’utile à l’agréable, profitons de l’été pour « se payer des vacances de toute beauté »… Une cure de santé de 6, 9 ou 18 jours aux Thermes de Brides-les-Bains en Savoie, partenaire de la Journée de l’Obésité en tant que spécialiste et leader dans le traitement du surpoids et de l’obésité, notamment pour les jeunes obèses, les moins de 17 ans et les 18- 24 ans…
À retenir d’ici les grandes vacances, le week-end « Rondeurs et Bien-être » organisé chaque année en juin, les 18 et 19 juin, 2011. Avec 40 conférences et ateliers gratuits en deux jours sur le thème de la psychologie autour du poids, l’aspect médical, l’équilibre alimentaire, s’écouter et s’occuper de soi, beauté et morphologie, animées par des professionnels et des représentants d’associations, laissant une large part aux témoignages et favorisant un véritable transfert de connaissances.
Sympa, c’est toute la station de Brides-les-Bains, surnommée à juste titre « Village pour maigrir », qui s’investit pour aider les curistes à aller aux bouts de leurs efforts et venir à bout de leurs formes pour être en pleine forme… D’ailleurs…
SCOOP : C’est à Brides-les-Bains qu’est en train de se tourner la comédie « Mince alors ! » par Charlotte de Turckheim produite par Dominique Besnehard et Christine Gozlan qui mettra en scène Victoria Abril et Lola Dewaere…

Mes bons plans de Ronde
Cela dit, en attendant de « débouler », assumons nos rondeurs comme les Miss Rondes, mettons nous en valeur en nous offrant des fringues aussi glamour que celles des Barbies Girl, même en tailles 46-56 (j’ai un bon plan mode) et bientôt un nouveau maillot de bain, car nous aussi on part à la plage !
Ah et puis, je n’oublie pas de marcher, 2 fois 30 minutes par jour, chaussée de chaussures tonifiantes qui me musclent rien qu’en marchant et donc me font fondre (tongs, sabots, baskets, espadrilles), afin de rentabiliser chacun de mes petits pas.

Je vous rappelle également l’intéressant livre « l’enfant obèse » par le Docteur Franck Senninger…

Plus d’informations :
• CNAO, Collectif national des Associations d’Obèses, www.cnao.fr
• Thermes de Brides-les-Bains : www.thermes-brideslesbains.fr
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire