Soupe de pomme de terre

avatar

le 15 février 2011

Je me nourris bien


© D.R.

Le soir, rien de tel qu’une petite soupe et au lit, ça donne la patate, hein Chéri !

Après tout, une soupe c’est simple à faire : des légumes, de l’eau, quelques aromates (prends en note Jules), c’est light et c’est une excellente façon de manger « 5 fruits et légumes par jour », recommandés par le Haut comité de santé et l’INPES avec le Programme National Nutrition Santé (PNNS).

pomme de terre

Vertueuses pommes de terre

Et s’il y a un légume qui fait l’unanimité dans nos chaumières, c’est bien la pomme de terre que tu aimes tant, Jules. Oui la bonne patate ! Près de 90 % des Français en mangent au moins une fois par semaine et seulement 1 % déclarent ne pas en consommer du tout. Quoique ce soit le légume le plus consommé en France, 64 % pensent qu’ils pourraient se passer d’en manger ! Les femmes en mangent presqu’autant que les hommes, 86 % contre 91 %.

Les vertus de la pomme de terre
À la fois féculent et légume, la pomme de terre est source de glucides complexes, des sucres lents qui délivrent une énergie progressive, elle est riche en fibres contenues dans la chair et la peau (7 %), contient de la vitamine B et C (cuites avec la peau), et des minéraux, surtout du potassium qui stimule les muscles, dont le cœur, du magnésium (nécessaire au bon fonctionnement du système nerveux et musculaire), et du fer (indispensable pour le transport de l’oxygène par les globules rouges).

Et comment qu’elle est bonne ?
La pomme de terre s’apprécie à 28 % sous forme de frites, 19 % à la vapeur, 15 % rissolées ou en gratin, 13 % en purée, 7 % dans la soupe. Seulement 7 % ! Pourtant c’est la pomme de terre bien moulinée, qui rend la soupe onctueuse, délicate. Tout de suite « ça passe mieux » dans le gosier des enfants et de Jules ! (Sondage Ifop-Seb réalisé du 31 janvier au 1er février 2008).

Autre patate qu’elle est bonne et dont je me délecte, la patate douce, ça change de la pomme de terre et c’est encore meilleur pour ma santé (au top 10 des aliments anti-cancer) !

Recette de Soupe de pomme de terre
Une recette qui fleure bon le terroir, au comté et à l’huile de noix, des goûts bien hivernaux. Allez chaud devant !

Simple et de bon goût la soupe de patate

Ingrédients (4 pers.) : 250 g de pommes de terre à potage, 1 oignon, 1 blanc de poireau, 1 blanc de céleri (facultatif car fort en goût), 80 g de comté, 6 dl de bouillon de viande (bouillon cube), 1,5 dl de crème fraîche, 20 g de beurre, 4 c. à s. d’huile de noix, sel et poivre.

Préparation : J’épluche les pommes de terres et les coupe en morceaux.
Je découpe l’oignon et le poireau en rondelles, hache menu le céleri et fait revenir le tout dans un peu de beurre. J’arrose de bouillon et porte à ébullition, puis rajoute les pommes de terres coupées et laisse cuire 40 minutes.
Je fouette la crème jusqu’à ce qu’elle soit ferme. J’ajoute une partie du fromage à la soupe et en garde pour la garniture, puis je mixe la soupe, et l’assaisonne à mon goût. Au dernier moment j’ajoute la crème fraîche et sers les bols (ou assiettes), y verse un trait d’huile de noix et garni d’une pincée de fromage, et pourquoi pas de persil ou de coriandre ciselés.

recettes de soupes

100 recettes de soupes

À la page
La soupe c’est tendance, l’hiver comme pour s’alimenter équilibré toute l’année durant. D’ailleurs 9 millions de Français en consomment ! Maintenant pour ne pas se lasser, ça ne fait pas de mal de s’inspirer des plus gourmandes, telle Stéphanie de Turckheim qui nous livre 100 recettes de soupes pour chaque saison et autant de bols de vitamines.
À lire donc le petit recueil de 128 pages de recettes de « Soupes, veloutés, potages et consommés » chaudes et froides. Dès à présent, on se régale de sa crème d’endives (un légume pas facile à faire avaler aux enfants) et l’été qui ne saurait tarder (on l’attend !), on déguste plus volontiers la soupe froide de carottes, de pêches et même de rhubarbe… insolites !

Excellente la soupe, excellente les pommes de terre, à table !

Plus d’informations :
Sur la pomme de terre : www.pommesdeterre-caracteres.fr
Sur le PNNS : www.mangerbouger.fr et www.inpes.sante.fr
Sur les soupes : « Soupes », 14,90 €, Tana Éditions. En librairie.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire