Cerises à l’eau de vie

avatar

le 2 juillet 2011

Je me nourris bien


© Véronique Geoffroy

J’adore les cerises, j’ai horreur de gâcher, j’aime régaler mes amis… Allo Tata, comment fais-tu tes cerises à l’eau de vie ?

J’adore le temps des cerises, le cerisier regorge de fruits rouges que nous nous partageons avec les oiseaux. Selon les années et les espèces, elles arrivent entre mai et juillet. Un fruit excellent pour ma forme me fournissant 68 kcal pour 100 g, gorgé d’eau et de fibres, de vitamine C et de provitamine A. On en mange (pas trop tout de même car c’est laxatif), mais il en reste beaucoup, dont je ne sais que faire…

bocaux de cerisesJ’adore faire mes petites productions personnelles. Alors après ma récolte de violettes et juste avant de passer aux confitures « maison », je traite « bien » mes cerises du jardin.

Ma recette de cerises
à l’eau de vie

Voici la recette des cerises à l’eau de vie que je tiens de ma bonne tante Jacqueline, fameuses cerises dont elle me gratifie d’un de ses pots depuis des années et dont les copains raffolent. Hyper facile à faire, je m’y (re)mets !

Ingrédients : Ma récolte de griottes, du sucre (de fructose ou de bouleau), des bâtons de vanille, 4 bouteilles d’un litre d’Eau de vie de fruits pour l’équivalent de 7 litres de fruits en bocaux « Le Parfait » de diverses tailles que je trouve en rayon chez le quincailler comme en grandes surfaces (www.leparfait.fr). La taille idéale étant le ¾ de litre, ni trop petit ni trop grand. Là j’ai utilisé 2 x 1 litre + 6 x ¾ l. + 2 x 0,25 l.

Préparation : Je rince à l’eau bouillante (sortie tout droit de ma bouilloire) mes bocaux Le Parfait, et les réserve renversés sur un torchon et recouverts d’un autre en attendant la cueillette des cerises.
Tandis que Jules cueille les cerises et que les enfants m’apportent au fur et à mesure la récolte, assise à l’écart du cerisier (pour pas me prendre une branche, car ça casse facilement le cerisier), je sélectionne les fruits les plus beaux et charnus et pas trop mûrs, coupe la queue à mi-hauteur et les mets directement dans le pot que je rempli à ras bord de cerises.
De retour en cuisine, j’ajoute une cuillère à soupe de sucre dans les petits pots et jusqu’à trois cuillères dans les grands pots. Je rajoute une gousse de vanille que je racle bien pour en disperser les grains et laisse la gousse avec. Je ferme les pots et secoue bien.
Puis je stocke à la cave. Je ne les servirais qu’à partir d’octobre (au moins 3-4 mois d’attente), et plus j’attends meilleur c’est. En attendant, je termine les cerises de l’an dernier

Un petit régal que je sers en fin de repas le week-end aux copains. Ça prolonge bien le dîner les longues soirées d’hiver, et d’été. Mais bien entendu, à consommer avec modération !

Variantes gourmandes
• L’an dernier, j’avais eu le courage de faire quelques pots de confitures de griottes, mais le dénoyautage est une opération fort longue, qui en plus m’a coûté le tee-shirt et les doigts noirs pendant 15 jours, je m’en passerais donc cette année (dommage, c’était divin !).
• En revanche, j’ai fait un test de cerises en bocaux, juste les cerises sans la queue, entassées dans le pot, avec un peu de vanille (j’en suis addict) et une cuillère de sucre et zou dans la cocotte à bouillir plus de 30 minutes pour les stériliser, ça à l’air pas mal, il me reste à les goûter… Trop bon !
• Et bientôt la saison des mirabelles, pour varier des cerises.
> A consommer avec modération.

Tendance, le troc de bocaux
Nouvelle méthode tendance pour faire des économies, le troc s’attaque maintenant au domaine culinaire. Une idée qu’elle est bien bonne du fameux bocal Le Parfait (c’est qu’il en a dans le bocal !) « Bocal en Troc » c’est l’occasion d’échanger les conserves que j’ai en trop et de découvrir en échange d’autres délicieuses recettes.
Alors vite, je me connecte sur www.leparfait.fr/bocalentroc, me crée un compte, dépose mon annonce, cherche le nectar parmi tous ces bocaux gourmands, puis lance mon troc. Quand le marché est conclu, on s’envoie mutuellement son bocal. C’est aussi simple que ça et en plus je peux gagner de nombreux cadeaux !
Cerise sur le gâteau, je peux même « Gagner à troquer gourmand », car un jury va récompenser les préparations à échanger les plus originales et les plus appétissantes.
Pour participer, rendez-vous sur www.facebook.com/leparfait.com ou sur www.leparfait.fr avant le 31 juillet.

À défaut de Tata, je trouve plein de bonnes recettes sur le site : www.le parfait.fr
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

commentaire

  1. avatar fred
    Dimanche 3 juillet 2011 à 19:26

    On voit la l’expérience et le gout de la cerise, bravo

Laissez un commentaire