Pépins de pamplemousse

avatar

le 17 novembre 2011

Je me nourris bien


© D.R.

Fini les pépins de santé avec l’extrait de pépins de pamplemousse !

Incroyable mais vrai de vrai, l’extrait de pépins de pamplemousse est plus efficace et moins nocif que les antibiotiques traditionnels, et ils sont plein d’autres bonnes ressources que voici…
pamplemousse
Rien de tel qu’un bon vieux remède !
Testé et approuvé par moi-même le week-end dernier où je me suis refroidie je ne sais comment, il faisait pourtant beau. Soudain le mal de gorge lancinant et le nez qui commence à se boucher (je suis sensible de la sphère ORL)… C’était le moment de tester ce fameux extrait de pépins de pamplemousse en gouttes faciles à consommer « CitroPlus 800 » que j’avais acheté lors de la Journée Troc des « MF » à MonCornerBio.com. Bien m’en a fait !

EPPIls ont quoi de génial
ces pépins de pamplemousse ?

> L’EPP est un anti-maladies
L’EPP est riche en flavonoïdes antioxydants aux propriétés spécifiques anti-inflammatoire, anti-arythmique, anti-ulcéreux, et potentiellement anti-cancéreux, en vitamine C tonifiante, anti-fatigue et renforçant les défenses immunitaires, en vitamine E (tocophérols) antioxydante et protégeant du vieillissement cutané prématuré en luttant contre les agressions extérieures et notamment celles des radicaux libres, en limonoïdes aux effets antioxydants, antifongique et renforçant les défenses immunitaires ; ainsi qu’en Acide citrique détartrant et ajusteur de pH, et en Chlorure d’ammonium quaternaire aux vertus antimicrobiennes…

> L’EPP est efficace contre les maux de l’hiver
Antibactérien naturel, l’extrait de pépins de pamplemousse « CitroPlus 800 » certifié « AB » augmente la résistance de l’organisme et soutient le métabolisme surtout lors des changements de saison. Appelé aussi « antibiotique naturel », il est la solution douce et ultra efficace à beaucoup de petits maux d’hiver grâce à sa richesse en bioflavonoïdes et la vitamine C qu’il contient. Ces deux antioxydants possèdent entre autres la propriété de prévenir des effets des radicaux libres.
• En prévention ou en tout début de refroidissement, il augmente la résistance de l’organisme et soutient le métabolisme surtout lors des

L’EPP, « antibiotique naturel »,
est la solution douce et ultra efficace
à beaucoup de petits maux d’hiver.

changements de saison. Diluer 15 gouttes trois fois par jour dans un verre d’eau ou un jus de fruits avant ou pendant le repas… Et zou, je suis blindé contre les refroidissements !
• La toux et la laryngite : mélanger 10 gouttes dans un verre d’eau tiède, et à utiliser en gargarismes ou à avaler, à raison de 3 fois par jour.
• La sinusite : verser 3 gouttes dans un coquetier d’eau (=1 dL) et se rincer le nez avec le mélange.
• La rhinite : tamponner l’intérieur du nez avec un coton imbibé du mélange de 3 gouttes dans un coquetier d’eau (=1 dL).
• L’angine : se gargariser d’un mélange de 10 gouttes dans une tasse d’eau tiède, et avaler 3 à 15 gouttes dans un verre d’eau ou de jus.
• L’inflammation de l’oreille : verser quelques gouttes dans les oreilles du mélange de 10 gouttes dans un coquetier d’huile (1 à 2 fois par jour).
> La posologie moyenne : de 6 à 30 gouttes, à raison de 2 à 3 fois par jour dans un verre d’eau ou de jus, suffit à soigner les inflammations, infections gastro-intestinales, rhumes, gastrites, grippe et tout problème qui soit dû à des moisissures, levures ou champignons (asthme, arthrite, tuberculose, sinusite, goutte, rhumatismes, etc). pamplemousse

> L’EPP est efficace en beauté et en bien-être
L’extrait de pépins de pamplemousse (EPP) peut être aussi bénéfique en usage externe contre :
• Les maux de bouche : 10 gouttes diluées dans 1 verre d’eau ou de jus.
• De même pour la gingivite : finir le brossage par un rinçage avec un demi verre d’eau et 5 à 10 gouttes.
• Le tartre : 1 ou 2 gouttes directement sur la brosse à dents humidifiée, à raison de 3 fois par jour.
• Une mauvaise haleine : gargarismes avec le mélange de 5 à 10 gouttes dans un verre d’eau.
• Les lèvres gercées : 2 ou 3 gouttes dans une cuillère à soupe d’huile à appliquer plusieurs fois par jour.
• L’herpès labial : 6 à 7 gouttes dans une cuillère à soupe d’huile, à appliquer plusieurs fois par jour. Tout savoir sur le fâcheux bouton de fièvre.
• La dermatite : toujours rincer à l’eau avant de masser la zone concernée avec 10 gouttes dans un coquetier d’huile.
• L’acné et les boutons (au même titre que le citron malin) : humidifier le visage puis le frotter avec 5 gouttes posées dans les mains en évitant le contour des yeux. Les picotements sont normaux. Lire également Fini l’acné
• L’eczéma sec et psoriasis : masser la zone concernée avec 10 gouttes mélangées dans un coquetier d’huile (=1 dL).
• Les coupures et légères brûlures : tamponner la zone touchée avec une compresse additionnée de quelques gouttes d’EPP mélangées à de l’eau.
• Les pellicules et le cuir chevelu abîmé : masser le cuir chevelu avec 5 à 10 gouttes d’EPP diluées dans une dose de shampoing, durant 2 minutes.
De même que pour palier les irritations du cuir chevelu : tamponner le cuir chevelu avec un coton imbibé du mélange de 20 gouttes dans un coquetier d’eau.
• Les verrues : appliquer de l’extrait pur directement sur la verrue à raison de 2 fois par jour.
• Les piqûres d’insectes : appliquer pur sur la piqûre, ou dilué dans un peu d’eau ou d’huile si vous avez la peu sensible.
• Les cors et cals : 30 gouttes dans un bain de pieds de 5 à 10 minutes.
• La transpiration excessive des pieds : 50 gouttes dans le bain de pieds.
• Les mycoses de la peau et des pieds : à appliquer pur ou dilué dans de la glycérine sur les zone concernées. Continuer après disparition des symptômes pendant quelques jours, en prévention d’une récidive.
• De même pour les mycoses des ongles : limer aussi court que possible (si la lime est en métal, la désinfecter avec de l’EPP), verser quelques gouttes de produit pur à raison de 2 fois par jour, à recommencer tous les 3 jours.
Autant de remèdes de grand-mère qui marchent !

L’EPP est également efficace:
> Pour les animaux domestiques
Nos petits compagnons peuvent également bénéficier des vertus de l’extrait de pépins de pamplemousse pour lutter contre les puces, mycoses, tiques, poux, épidémies, maladies bactériennes et blessures. Il suffit de mélanger 60 à 80 gouttes dans 1 litre d’eau, à pulvérisation sur leur pelage.
Il est également effectif contre les maladies de sabots en saison humide pour les chevaux, vaches et moutons entre autres.
Et pour nos poissons d’aquarium ! Allez hop, 10 gouttes pour 1L d’eau auront raison des maladies d’aquarium.
> Pour les plantes : 6 à 8 gouttes pour 1L d’eau peuvent être pulvérisées pour lutter contre les champignons, pucerons, moisissures et autres prédateurs des champs.
Mon conseil : Maintenant, consommer de l’EPP n’empêche pas de manger un pamplemousse au petit-déjeuner, un excellent aliment anti-blues, ou de l’apprécier en jus de fruits, riche en vitamine C, et pour plus d’efficacité encore, on peut l’associer l’hiver à de la gelée royale, qui stimule les défenses naturelles et à de la propolis qui protège des bactéries hivernales. Lire l’article sur Les maux de l’hiver

13,40 €, l’extrait de pépins de pamplemousse « CitroPlus 800 Bio ». En vente chez MonCornerBio.com et dans les magasins bio.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

5 commentaires

  1. avatar evelyne duteau
    Jeudi 15 août 2013 à 10:34

    peut-on désinfecter les yeux d’un chien avec de l’extrait de pamplemousse dilué?
    merci d’avance pour votre réponse

  2. avatar Véronique Geoffroy
    Dimanche 18 août 2013 à 10:45

    Pour les yeux demandez conseil à votre vétérinaire, et voici quelques infos supplémentaires :
    L’extrait de pépins de pamplemousse est utilisé pour lutter contre les épidémies et maladies infectieuses. Optez pour un extrait de qualité Bio à donner en petites quantités. Il a de multiples utilisations dans le domaine tant préventif que curatif, par exemple en usage interne dilué dans l’eau de boisson ou avec les aliments ou en application locales. Il sert de vermifuge naturel pour les animaux et est utilisé pour lutter contre les poux, les puces, les tiques ainsi que les mycoses, contre les gingivites…
    Conseils pour l’utilisation de l’EPP (extrait de pépins de pamplemousse) chez les chiens (et d’autres animaux) :
    http://arnaudveto.blogspot.com/2010_11_01_archive.html
    http://www.birmania-and-co.com/extraits_pepin_pamplemousse.htm
    http://www.dragondejade.com/extrait_pepin_chartreux.htm
    http://www.chien.com/forum/viewtopic.php?t=22690

  3. avatar Sabine
    Jeudi 10 octobre 2013 à 15:26

    Bonjour, vous ne parlez pas des enfants dans votre article. Peut on l’utiliser sur les enfants de 4 ans? Si oui à raison de combien de gttes combien de fois par jour?
    L’epp est il aussi efficace en comprimé?
    Merci d’avance.

  4. avatar Véronique Geoffroy
    Dimanche 13 octobre 2013 à 8:55

    Bonjour Sabine,
    oui vous pouvez en donner à votre enfant, à raison de 4-5 gouttes 3 fois par jour,
    pour la formule en comprimé je ne connais pas
    pour info également bon pour les animaux
    bon hiver !

  5. avatar Sabine
    Lundi 14 octobre 2013 à 13:51

    Merci beaucoup de votre réponse.
    Une bonne journée à vous.

Laissez un commentaire